Rubriques




Se connecter à

Venez suivre en direct, samedi, le départ du Rallye des gazelles depuis le port de Nice

Rendez-vous samedi, à partir de 10 heures, quai de l’Amiral-Infernet, au village départ installé sur le port de Nice pour assister au départ officiel du 30e Rallye des gazelles dans une ambiance festive et sportive.

A. F.-A. Publié le 17/09/2021 à 13:00, mis à jour le 17/09/2021 à 08:38
Les participantes peuvent réaliser ce rallye en 4x4, camion ou encore en quad. Photo Maïenga / DR

Après deux années sans édition, le rallye Aïcha des gazelles du désert du Maroc sera lancé ce samedi, à 14h30 depuis le port de Nice. Flash mob avec Jean-Marc Généreux, animations avec le groupe niçois de batucada Pangaea et concert vous attendent sur le village départ installé sur le quai Infernet.

30 ans ça se fête!

Pour cette 30e édition du rallye des gazelles, les 189 équipes partiront de la capitale azuréenne. L’aventure se base sur un concept de navigation à l’ancienne, c’est-à-dire en hors-piste total. Les GPS et les smartphones étant prohibés, les 378 participantes devront se déplacer avec la seule aide d’une carte, d’une boussole et d’une règle.

De la place pour l’écologie

Depuis sa création, la compétition n’a cessé de se réinventer dans les domaines logistiques, techniques et humanitaires. Toutes ces améliorations permettent un respect toujours plus fort de l’environnement et des populations rencontrées. Car le but de ce rallye n’est pas d’aller vite mais de faire le moins de kilomètres possible à travers le désert marocain.

Soutenue par la fondation Prince-Albert-II-de-Monaco, l’organisation a développé dès 2017, la catégorie E-Gazelle 100% électrique.

 

Des valeurs

Cette aventure humaine prône diverses valeurs fondatrices comme: le courage, le dépassement de soi, la loyauté, l’entraide ou encore l’engagement environnemental et solidaire.

À noter que pour cette édition anniversaire, cinq Niçoises, une Aspremontoise et deux Antiboises tentent l’aventure et pourront utiliser la signature "Gazelle un jour – Gazelle toujours" à leur retour.

 

Le programme de la journée de samedi

À partir de 10 heures  la célèbre Batucada niçoise "Pangaea" ouvrira officiellement les portes du village départ avec tous les stands partenaires.
11 heures: Flashmob The Avener "Beautiful": Jean-Marc Généreux, danseur et chorégraphe, donnera le rythme sur la scène du village départ.
Un moment aussi convivial avec les participantes.
13h15: la Batucada Pangaea lancera le top départ de la photo de groupe des Gazelles devant le camion plateau GSF.
13h30: Flo Delavega en concert Chérie FM.
14h30: départ officiel.

Daphnée et Marjorie, deux Niçoises qui remettent leur trophée en jeu!

Cette année, une équipe 100 % niçoise prend part au Rallye des gazelles. Daphnée Stalport et Marjorie Demonceaux, gagnantes de l’édition 2017, ont décidé de repartir à l’assaut du désert marocain à bord d’un 4x4 Isuzu D Max cette fois-ci.

L’objectif du duo d’origine franco-belge est clair pour cette seconde participation: remettre leur trophée en jeu.

Lorsqu’on demande à Daphnée, l’horticultrice niçoise de 43 ans, de partager les trois mots définissant le mieux leur binôme, elle répond sans hésiter: "Confiance, cohésion et imperceptible."
"Lors de notre premier périple, on ne se connaissait pas, aujourd’hui on est inséparable", ajoute-t-elle.

À travers cette nouvelle expérience, elles espèrent prendre plus de temps pour profiter des paysages et des autochtones, sans pour autant oublier leur objectif premier. Les deux femmes sont prêtes et même si parfois la solitude les affecte, l’abandon n’est pas une option pour ces deux championnes.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.