Rubriques




Se connecter à

On a essayé le Mustang Mach-E, le pur-sang électrique de Ford

Ne l’appelez pas Ford, mais Mustang. Pour ses vrais débuts dans l’électrique, la marque à l’ovale bleu dégaine un SUV moderne et sportif aux prestations concluantes.

DENIS CARREAUX (dcarreaux@nicematin.fr) Publié le 25/04/2021 à 13:30, mis à jour le 25/04/2021 à 13:07
Look résolument sportif pour cette Mustang 100% électrique qui prend la pose devant le château de La Roche-Guyon (Val-d'Oise). D.Cx.

Quoi de neuf?

En pointe en matière de micro-hybride (Fiesta, Puma, Focus) et d’hybride rechargeable (Kuga PHEV), Ford s’est fait distancer sur le terrain de l’électrique. Avant d’envoyer les watts sur l’ensemble de sa gamme, l’Américain entend démontrer l’étendue de son savoir-faire avec un premier modèle haut de gamme.

Surprise, celui-ci oublie le logo Ford pour mettre en avant la marque Mustang. Si la démarche a pu au départ heurter les puristes, l’idée n’est finalement pas si saugrenue.

À l’heure où la "vraie" Mustang V8 est mise sur la touche en raison d’un malus délirant de 30.000€, cette petite sœur électrique entretient la flamme. Il faut dire que le look de la Mach-E, aussi musclé que sportif, attire les regards.

 
La ligne de pavillon noire allège la ligne de ce grand SUV. D.Cx..

La forme des phares avant et les trois petits feux arrière rappellent intelligemment ceux de la "Pony Car". Le pavillon de toit incliné peint en noir allège la ligne de ce gros SUV de 4,70m, lui conférant un petit côté "fastback".

L’ensemble ne manque ni d’allure ni de caractère.

À bord

Comme un petit air de station spatiale internationale... Avant d’entrer dans la Mach-E, pas besoin de sortir sa clé ni même de l’avoir dans sa poche.

C’est votre smartphone, préalablement paramétré, qui déclenche l’ouverture de votre pur-sang électrique. Si vous n’avez pas votre téléphone sur vous ou si celui-ci est déchargé, pas de panique.

 

Ford a pensé à tout et imaginé un panneau digital fiché dans le montant de portière. Il vous permet d’ouvrir la voiture en composant un code secret. Un peu gadget tout de même, à l’image de ce bouton de porte qui fait office de poignée, commandant une ouverture à vérins.

Une fois à bord, on en a aussi plein les yeux. La grande tablette de 15,5 pouces façon Tesla impressionne par sa taille, sa qualité graphique et la multitude de fonctionnalités proposées.

Ni démesurément futuriste, ni trop ostentatoire, la présentation crée une atmosphère agréable. Très actuelle en tout cas grâce au recours à des matériaux vegan sans la moindre origine animale, tel ce cuir synthétique d’aspect plutôt flatteur.

La tablette XXL façon Tesla impressionne D.Cx..

Au volant

Comparaison n’étant pas raison, inutile de vouloir opposer la Mustang électrique et sa cousine thermique à moteur V8. Deux points communs toutefois: des accélérations comparables, ce qui n’est pas rien, et le son du huit cylindres, totalement artificiel, activable à la demande sur la Mach-E. Même pas ridicule!

Très véloce en version Extended Range quatre roues motrices avec sa grosse batterie de 99kWh et ses deux moteurs électriques, elle se révèle plaisante à conduite en jouant avec les quatre modes de conduite aux appellations compliquées. Assez agile en dépit de ses 2,2t, la Mach-E tient le pavé et freine fort.

 

Dommage que sa direction manque un peu de consistance et que ses suspensions se montrent si fermes sur chaussée dégradée.

L’autonomie est en revanche un vrai point fort de la Mustang électrique: 540km théoriques pour notre version d’essai, et jusqu’à 610km en deux roues motrices.

De quoi envisager de longs trajets et profiter de la richesse des équipements. Mention particulière pour le régulateur de vitesse intelligent couplé à la reconnaissance des panneaux et à la conduite semi-autonome.

Côté finances

Avec un prix d’appel à moins de 50.000 euros (48.990 euros), la Mustang Mach-E est bien placée par rapport à la concurrence des Tesla Model X, Audi e-tron et Jaguar I-Pace notamment.

À ce tarif, la Mach-E embarque une batterie de 76kWh, pour une puissance déjà confortable de 269 ch. Quatre versions, deux et quatre roues motrices, sont proposées au total.

En attendant l’arrivée de la GT de 465 ch, le sommet de la gamme est occupé par la déclinaison Extended Range de notre essai. Un vrai haut de gamme qui permet de rouler autrement en ayant bien sûr réfléchi préalablement, comme pour tout modèle électrique, à la manière de faire le plein d’électricité.

 

Comptez 45 minutes sur une borne de charge rapide type Ionity, 6h sur une Wallbox et jusqu’à 30h sur une prise domestique.

Tableau de bord

MUSTANG MACH-E AWD EXT. RANGE
- 2 moteurs électriques
- 99 kWh, 351 ch
- Poids : 2182 kg
- Coffre : 402 + 81 l
- Autonomie : 540 km
- À partir de 48 990 euros ; modèle essayé : 65 500 euros

C’est tout bon:
- Technologie
- Autonomie
- Performances

C’est moins bien:
- Ressenti de la direction

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.