“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDÉOS. Le dépassement très litigieux de Verstappen sur Leclerc

Mis à jour le 30/06/2019 à 20:27 Publié le 30/06/2019 à 17:40
Le dépassement limite de Verstappen

Le dépassement limite de Verstappen Photo Capture Canal+

VIDÉOS. Le dépassement très litigieux de Verstappen sur Leclerc

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) s'est offert la victoire au Grand Prix de F1 d'Autriche dimanche à l'issue d'une folle remontée, après avoir effectué un très mauvais départ, sous réserve d'une enquête des commissaires de course.

C'est sa manoeuvre pour dépasser le poleman et leader Charles Leclerc (Ferrari) à deux tours de l'arrivée qui est en cause, Verstappen ayant semblé pousser le Monégasque hors des limites de la piste.

Or, seulement 2 sec 724/1000 séparent les deux pilotes. Une pénalité de 5 sec priverait donc le Néerlandais de son premier succès avec Honda pour motoriste.

Mise à jour: La victoire de Verstappen confirmée

Le suspense a pris fin à 19h50, soit plus de trois heures après l’arrivée

"Les voitures 33 (celle de Verstappen) et 16 (de Leclerc) se sont engagées dans le virage 3 côte-à-côte mais il n'y avait clairement pas suffisamment de place pour les deux. A la sortie du virage, il y a eu un contact entre les deux voitures. Au vu de l'ensemble des circonstances, nous ne considérons pas qu'un des deux pilotes soit responsable pleinement ou de manière prédominante. Nous considérons que c'est un incident de course", ont expliqué les commissaires.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct