“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. Les confidences de Philippe Bianchi, père brisé mais passionné

Mis à jour le 27/05/2016 à 12:35 Publié le 27/05/2016 à 13:12
Jules Bianchi, l'étoile filante de la F1

Jules Bianchi, l'étoile filante de la F1 Photo AFP

VIDEO. Les confidences de Philippe Bianchi, père brisé mais passionné

Engagé dans une procédure judiciaire pour rendre justice à son fils décédé dans un accident de Formule 1 en juillet dernier, le père de Jules Bianchi s'est rendu à Monaco à l'occasion du Grand Prix. Il revient sur son combat, ses émotions et sa passion pour le sport automobile.

Vendredi matin, Philippe Bianchi était au stand de Norman Nato, pilote GP2 Racing Engineering"C'était un super pote de Jules, on l'adore, il est brillant et il a démarré le kart chez moi, à Brignoles. On est heureux de le suivre."

Le père de Jules Bianchi raconte ce retour à Monaco, "chargé d'émotion" pour le Grand Prix. Il y a deux ans, il pleurait de bonheur, "maintenant, on pleure toujours mais pas pour les mêmes raisons."

Blessé, il revient sur les procédures judiciaires qu'il a engagées pour éclaircir les zones d'ombres du dossier sur la mort de son fils, Jules. "On va avoir une action en justice car il y a eu des fautes", explique-t-il, "ça n'a rien à voir avec les risques du métier". 

>> RELIRE. Le père de Jules Bianchi souhaite que "la justice tranche"

Aux commentaires et "réflexions nauséabondes", Philippe Bianchi répond qu'il est "facile de parler quand on n'est pas du tout concerné par l'histoire."

Malgré tout, l'homme reste un passionné des sports automobiles et veut mettre ses connaissances à profit: "On a créé une académie de pilotes pour aider les jeunes qui n'ont pas de moyens, apporter notre expérience et nos financements".


Philippe Bianchi lance une action en justice... par nice-matin


La suite du direct