“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

VIDEO. Le Monégasque Charles Leclerc victime d'un violent crash sans gravité au Grand Prix d'Italie

Mis à jour le 06/09/2020 à 16:25 Publié le 06/09/2020 à 16:25
Plus de peur que de mal pour Charles Leclerc après sa sortie de route au volant de sa Ferrari.

Plus de peur que de mal pour Charles Leclerc après sa sortie de route au volant de sa Ferrari. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

VIDEO. Le Monégasque Charles Leclerc victime d'un violent crash sans gravité au Grand Prix d'Italie

Alors qu'il figurait en 4e position après 25 tours, le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a perdu le contrôle de sa monoplace et percuté à haute vitesse un mur de pneus. Il s'en sort fort heureusement indemne.

Au 25e des 53 tours, ce dimanche à Monza, le Grand Prix d'Italie est déjà terminé pour une équipe Ferrari plus que jamais en perdition.

Après Sébastian Vettel, modeste 17e, trahi par ses freins en tout début de course, c'est Charles Leclerc qui a inscrit son nom sur la liste des abandons.

Lui aussi en pâle position sur la grille de départ (13e), le Monégasque avait profité de l'entrée en piste de la voiture de sécurité pour remonter aux avant-postes, à une 4e place inespérée.

Embellie de courte durée puisque sa course s'achevait de manière très brutale moins d'un tour après le "restart".

A la sortie de l'ultime virage, la fameuse courbe Parabolique, la SF 1000 numéro 16 quittait subitement la piste pour s'encastrer sous un mur de protection.

Voiture détruite, mais pilote indemne...

Pendant que la course était interrompue le temps de dégager sa monoplace, Leclerc se rendait au centre médical afin de passer des examens de contrôle rassurants.

Dimanche prochain, il sera au Mugello où Ferrari négociera son 1000e Grand Prix de F1.

L'occasion, peut-être, de stopper l'hémorragie... 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.