“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

VIDEO. À Monaco, le E-Prix avait comme un avant-goût de Grand Prix

Mis à jour le 08/05/2021 à 20:27 Publié le 08/05/2021 à 20:20
Alejandro Agag, patron de la Formule E, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Jean Todt et le prince Albert ont échangé dans les stands, peu avant le début de la course.

Alejandro Agag, patron de la Formule E, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Jean Todt et le prince Albert ont échangé dans les stands, peu avant le début de la course. Photo Jean-François Ottonello

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

VIDEO. À Monaco, le E-Prix avait comme un avant-goût de Grand Prix

Monaco a accueilli son 4e E-Prix– malgré un contexte sanitaire sécuritaire renforcé– dans une allégresse qui laisse présager d’un retour de convivialité en même temps que les F1, fin mai.

Le soleil au zénith. Des people affolant les objectifs des photographes dans les stands. Des personnes accréditées dans tous les sens se demandant si la couleur de leur badge leur permet d’aller à droite ou à gauche.

D’autres invités attablés dans des lounges éphémères privatisés par des marques de luxe. À la différence près des masques couvrant le bas des visages de tout le monde, on a eu l’impression de faire un saut dans la vie d’avant, hier, alors que la Principauté accueillait sur son circuit son quatrième E-Prix.

Une sorte de répétition générale avant le long week-end de Formule 1 du 20 au 23 mai prochains? Assurément! À quelques très rares exceptions près, Monaco n’a pas connu telle effervescence depuis le début de la pandémie.

Le public au rendez-vous

Si la matinée a été très calme, le public, en plus grand nombre qu’au Grand Prix Historique est arrivé pour la course à 16 heures, prenant place dans les tribunes ouvertes gratuitement. La plus large audience depuis plus d’un an pour un événement sportif en Principauté, alors que la Roca Team ou l’AS Monaco jouent toujours à huis clos.

Coup de poker

En coulisses, le E-Prix a marqué aussi le retour des people. À commencer par l’ex-Miss France et Miss Univers Iris Mittenaere arrosant de selfies les réseaux sociaux et invitant ses abonnés à soutenir les pilotes de l’écurie Jaguar qui l’avaient invitée en Principauté.

Autre sensation : l’apparition surprise de Léa Seydoux et Vincent Cassel, invités aussi par Jaguar. Les deux comédiens qui ont déjà été à l’écran frère et sœur dans Juste la fin du monde de Xavier Dolan et amoureux dans La Belle et la Bête se sont montrés intéressés par les spécificités de ce sport automobile électrique. L’occasion peut être de préparer de nouveaux rôles… Mystère.

En attendant les cinéphiles se souviendront du rôle de Vincent Cassel et de son coup de poker dans Ocean’s Twelve dont quelques scènes avaient été filmés à Monaco. Maintenir ce E-Prix était aussi un coup de poker pour le pays. Et sa réussite a mis les esprits contraires au tapis.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.