“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vettel et Hamilton se partagent les essais libres au GP du Mexique, le Monégasque Leclerc finit 3e

Mis à jour le 26/10/2019 à 12:05 Publié le 26/10/2019 à 12:00
Le Monegasque Charles Leclerc termine 3e des essais libres du GP de Formule 1 du Mexique.

Le Monegasque Charles Leclerc termine 3e des essais libres du GP de Formule 1 du Mexique. (Photo by PEDRO PARDO / AFP)

Vettel et Hamilton se partagent les essais libres au GP du Mexique, le Monégasque Leclerc finit 3e

Lewis Hamilton (Mercedes) pour la première et Sebastien Vettel (Ferrari) pour la seconde se sont partagés les meilleurs temps lors des deux séances d'essais libres vendredi en vue du GP de F1 du Mexique sur le circuit des Frères Rodriguez.

Disputées toutes les deux sous un ciel menaçant mais sur une piste sèche, elles n'ont pas vraiment permis de dégager une hiérarchie en vue des qualifications samedi et du GP dimanche, d'autant plus que le Néerlandais Max Verstappen --vainqueur à Mexico en 2017 et 2018-- s'est montré très proche des Mercedes et des Ferrari.

Vettel et lui ont été les deux seuls pilotes à tourner sous la minute et 17 secondes lors de la 2e séance, avec un avantage de 115/1000e pour l'Allemand.

La Ferrari de Leclerc et les Mercedes de Bottas et d'Hamilton sont elles restées entre 1 min 18 et 1 min 17, accompagnées par la Toro Rosso du Russe Daniil Kvyat.

"Cela va être très très serré demain (samedi) entre les trois écuries" pour les qualifications, a estimé Vettel.

"Nous ne sommes pas très loin des Red Bull mais avec les Ferrari, la différence entre elles et nous est très forte", a toutefois indiqué Lewis Hamilton.

Quant à Verstappen, il juge que "nous ne pouvons pas vraiment nous battre avec les Ferrari pour la pole position car elles sont trop rapides en ligne droite et il n'y a pas assez de virages pour combler la différence mais nous semblons être dans la même zone de vitesse sur la distance".

Son coéquipier, le Thaïlandais Alexander Albon, est lui sorti lors de la 2e séance en endommageant sa monoplace et n'a pu reprendre la piste.

Le patron de l'écurie Red Bull, Christian Horner, s'est montré prudent sur les perspectives de son équipe de rééditer ses succès des deux dernières années.

"Je pense que pour le moment, les Ferrari sont la référence à battre en terme de vitesse pure sur un tour et les qualifications sont ici très importantes car il est difficile de suivre les autres voitures de près", a-t-il déclaré.

Le circuit des Frères Rodriguez est le plus haut de la saison de F1 à plus de 2.200 mètres d'altitude et la faible densité de l'atmosphère modifie en profondeur les caractéristiques aérodynamiques des voitures.

6e titre pour Hamilton?

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) lors des essais libres pour le GP du Mexique, le 25 octobre 2019 à Mexico
Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) lors des essais libres pour le GP du Mexique, le 25 octobre 2019 à Mexico AFP / PEDRO PARDO

Mercedes s'est déjà assurée lors du dernier GP du Japon du titre constructeurs pour 2019 mais Lewis Hamilton pourrait s'attribuer lui dès dimanche le titre pilote, qui serait son 6e.

Il doit pour cela marquer au Mexique 14 points de plus que Valtteri Bottas sur lequel il compte actuellement 64 points d'avance.

Les pilotes de Mercedes sont les deux seuls à pouvoir encore prétendre à être couronnés cette année mais la tâche de Bottas semble quasi-insurmontable même s'il a estimé en marge du GP que "des choses incroyables peuvent toujours arriver".

Derrière eux, la lutte est intense entre Charles Leclerc, Max Verstappen et Sebastian Vettel qui se tiennent en 9 points et qui chacun peuvent encore prétendre à la 3e marche du podium final de la saison.

Les Toro Rosso de Kvyat mais aussi du Français Pierre Gasly (7e) se sont montrées en forme pendant les deux premières séances d'essais libres. L'écurie soeur de Red Bull peut encore espérer dépasser Renault au classement constructeurs pour la 5e place derrière McLaren, solidement accrochée à la 4e place.

En raison du déclassement des deux monoplaces françaises à l'issue du GP du Japon pour un système de répartition automatique du freinage jugé non conforme, Toro Rosso n'est désormais plus qu'à 6 points de Renault alors que Racing Point est elle à 10 points.

Autant dire que la lutte est intense entre ces trois équipes et pas seulement sur la piste comme l'a montré la réclamation contre Renault qui a été déposée par Racing Point.

L'écurie au losange a renoncé à faire appel tout en affirmant que son système n'enfreint pas les règlements techniques de la F1, même si la Fédération internationale de l'Automobile (FIA) a estimé qu'elle contrevenait à celui relatif aux aides au pilotage.

La 3e séance d'essais libres est prévue samedi à 10h00 locales (15h00 GMT) et les qualifications à partir de 13h00 (18h00 GMT)

Circuit du Grand Prix du Mexique
Circuit du Grand Prix du Mexique AFP / Matthias BOLLMEYER

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.