“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tout ce qu'il faut savoir sur le 24e Rallye de Monte­-Carlo

Mis à jour le 20/01/2016 à 19:56 Publié le 21/01/2016 à 06:16
Sébastien Ogier.

Sébastien Ogier. Photo Michael Alesi

Tout ce qu'il faut savoir sur le 24e Rallye de Monte­-Carlo

L'heure de la remise en route va bientôt sonner pour les "funambules" du championnat du monde des rallyes (WRC) attendus ce jeudi au départ de la 84e édition du Monte-­Carlo.

Le favori

Déjà vainqueur à trois reprises en Principauté (2009, 2014, 2015), Sébastien Ogier (Volkswagen Polo ­R) démarre évidemment avec l'étiquette de grandissime favori collée à la combinaison.

A 32 ans, le natif de Gap, dont le palmarès compte déjà trois titres suprêmes et 32 victoires au plus haut niveau, ne vise rien d'autre qu'un nouveau triomphe dans son jardin d'enfant, les Hautes­-Alpes, où sont encore tracées la plupart des épreuves spéciales.

Ses principaux rivaux

Si Sébastien Loeb, un an après un retentissant come ­back, est parti découvrir le Dakar, la concurrence ne mollit pas. A commencer par les deux coéquipiers du "numéro 1", Jari­ Matti Latvala (Finlandais) et Andreas Mikkelsen (Norvégien), rêvant l'un et l'autre de gagner ce match à l'extérieur...

Chez Hyundai Motorsport, l'Espagnol Dani Sordo et le Belge Thierry Neuville baptisent une i20 "nouvelle génération" avec des ambitions à la hausse, tandis que l'écurie M­ Sport (Ford Fiesta) mise sur le Norvégien Mads Ostberg et l'espoir niçois Eric Camilli, propulsé dans la cour des grands trois ans à peine après avoir remporté l'opération de détection Rallye Jeunes.

Enfin, en l'absence de Citroën Racing, qui a choisi de lever le pied pour mieux redémarrer l'an prochain, l'équipe PH Sport assure la transition en engageant deux DS3 pour le Britannique Kris Meeke et le Français Stéphane Lefebvre.

Le déroulé de la course

Après la présentation officielle du championnat WRC 2016 programmée ce jeudi à Monaco à partir de 13 heures (roadshow sur le quai Albert­ Ier avec Ogier, Sordo, Camilli et Meeke en action), les concurrents prendront le départ de la première étape en direction de Gap à 18h15, place du Casino.

Deux épreuves spéciales nocturnes les attendront ensuite au tournant, dans les Alpes-­de-Haute­-Provence. Retour au pied du Rocher samedi soir, avant l'incontournable boucle finale du Turini programmée le lendemain matin (3 ES, arrivée à 13h30).

Où les voir passer?

Jeudi 21 janvier, première étape: départ depuis Monaco (place du Casino) à 18h15. ES 1 à 20h18: Entrevaux­-Rouaine (21,11 km). ES 2 à 22h11: Barles-Seyne (20,23 km). Arrivée à Gap à 23h43.

Vendredi 22 janvier, deuxième étape: départ de Gap à 8h45. ES 3 (10h21) et 6 (15h01): Corps­-La Salle en Beaumont (14,50 km). ES 4 (11h04) et 7 (15h44): Aspres les Corps-­Chauffayer (25,55 km). ES 5 (11h40) et 8 (16h20): Les Costes-­Chaillol (17,67 km). Arrivée à Gap à 17h35.

Samedi 23 janvier, troisième étape: le départ se fait à 7h13 à Gap. ES 9 (8h04) et 11 ­(12h03): Lardier et Valença-­Faye (51,17 km). ES 10 (9h52) et 12 (13h51): St Léger les Mélèzes-­La Bâtie Neuve (17,03 km). ES 13 (15h48): Sisteron-Thoard (36,35 km). Arrivée au port Hercule de Monaco, à 19h48.

Dimanche 24 janvier, quatrième étape: départ depuis le port Hercule de Monaco, à 7h12. ES 14 (9h08) et 16 (12h08): Col de l'Orme-St­ Laurent (12,02 km). ES 15 (10h57): La Bollène ­Vésubie-Peira Cava (21,24 km). Arrivée à 13h39, au port Hercule de Monaco.

Remise des prix à Monaco, place du Palais, à 15 heures.


Retrouvez les cartes et horaires détaillés sur le site de l'ACM.


La suite du direct