“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Tout ce qu'il faut savoir avant de participer au Grand Prix de F1 de Monaco (et il reste des places)

Mis à jour le 19/05/2021 à 15:41 Publié le 19/05/2021 à 15:45
Cette année, les tribunes seront clairsemées avec une jauge plafonnée à 7.500 spectateurs.

Cette année, les tribunes seront clairsemées avec une jauge plafonnée à 7.500 spectateurs. Photo C.D.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Tout ce qu'il faut savoir avant de participer au Grand Prix de F1 de Monaco (et il reste des places)

Dans 24 heures, le circuit de Monaco se met au service des vingt pilotes de Formule 1. On fait le point sur les contraintes en vigueur alors qu’il reste des places à saisir en tribunes

Grand Prix de Monaco, J-1. Après une année sans grand-messe du sport automobile, les mordus de Formule 1 avaient coché la case dans le calendrier. Tout est fin prêt, sur le tourniquet le plus mythique du monde, pour que les vingt pilotes s’adonnent à une bataille du rail des plus démentielles.

On le sait depuis quelque temps déjà, les tribunes seront clairsemées - la jauge de spectateurs a été plafonnée à 7.500 pour le jeudi, samedi et dimanche - et l’accès rigoureusement contrôlé. La fan zone et les tribunes debout sur la pelouse du Rocher ont, elles, été sacrifiées sur l’autel de la sécurité sanitaire. On vous récapitule tout.

PCR obligatoire sauf pour...

Cette année, la contrainte est réelle pour assister au Grand Prix de Monaco, 78e du nom. Et, qu’on se le dise, il est facile de se perdre dans le flot quotidien d’informations et de mesures sanitaires changeant d’un pays à l’autre. Une infographie du gouvernement princier récapitule les modalités, selon votre statut, pour accéder en Principauté et à l’enceinte du circuit.

En bref, pour accéder aux tribunes, tout un chacun doit présenter un test PCR sauf les Monégasques et résidents, les enfants de moins de 11 ans, les scolaires et étudiants du pays, et les salariés. Les détenteurs de billets en provenance du 06 et du 83 devront trouver des créneaux dans les centres de dépistage frontalier. « Nous sommes conscients de la contrainte, admet-on au gouvernement princier, mais le protocole sanitaire se doit d’être strict et c’est malheureusement le prix à payer cette année. »

Des règles strictes pour les balcons et les yachts

Cette année, le gouvernement a décidé d’interdire, par décision ministérielle, l’organisation de réceptions, d’événements et d’opérations publiques sur les balcons, loggias et terrasses ayant une vue sur le circuit ainsi que sur les yachts amarrés au port Hercule et au mouillage dans les eaux territoriales monégasques. Les prestations de traiteur ne seront pas tolérées, non plus.

Seuls les particuliers pourront accueillir des invités pour lesquels ils doivent obligatoirement se munir de laissez-passer. "La délivrance de laissez-passer [...] s’effectue aux seules personnes titulaires en titre des locaux privatifs et embarcations, sur justificatifs et production d’une liste nominative des bénéficiaires", précise la décision ministérielle du 14 mai 2021.

Par ailleurs, le nombre total de personnes autorisées sur les terrasses est limité à une personne par mètre linéaire de garde-corps des espaces extérieurs donnant vue sur le circuit. Sur les bateaux, la capacité d’accueil est limitée "au nombre de passagers autorisés en navigation, selon les documents réglementaires du navire, et ce dans une limite maximale de 12 personnes", en plus des membres d’équipage.

Toute ambiance musicale est interdite sur les terrasses et les yachts, sur lesquels le port du masque est rendu "obligatoire en permanence", hormis les enfants de moins de 5 ans.

Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller de 75 à 200 euros (et jusqu’à 600 euros en cas de récidive).

Billetterie: il reste des places

Fait rare à quelques heures de la première journée du Grand Prix: il reste des places.

Comment s’en procurer?
- Sur le site officiel: formula1monaco.com
- Par e-mail 
- À la billetterie officielle de l’ACM, au 44 rue Grimaldi.
- Dans les différents points de vente autour du circuit : sur la promenade Honoré-II ainsi qu’à la Direction du tourisme, boulevard des Moulins.

Les restrictions de circulation

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au dimanche 23 mai, la circulation des véhicules est interdite avenue J.F. Kennedy dans sa section comprise entre le boulevard Albert-1er et le quai des États-Unis. Cette disposition ne s’applique pas aux véhicules de livraisons et des riverains.

- Le stationnement des véhicules est interdit du samedi 22 mai à 6 h au dimanche 23 mai à 20h, rue Louis Auréglia mais aussi le lundi 24 mai de 8h à 19h, boulevard de Suisse, entre l’avenue de la Costa et l’avenue de Roqueville.

- La circulation des véhicules est interdite dans le tunnel Rocher Antoine 1er. Le jeudi 20 mai de 5h30 jusqu’à la fin des épreuves; le vendredi 21 mai de 5h30 jusqu’à la fin des épreuves; le samedi 22 mai de 5h30 jusqu’à la fin des épreuves et le dimanche 23 mai de 7h jusqu’à la fin des épreuves.

Les membres de l’ACM sont régulièrement testés à Léo-Ferré.
Les membres de l’ACM sont régulièrement testés à Léo-Ferré. Photo C.D.
L’hommage de l’ACM au personnel de Léo-Ferré

Comme le Rallye de Monte-Carlo, le Grand Prix historique, la Formule E, et même le stage des commissaires de pistes avant lui, le 78e Grand Prix de Monaco va se tenir dans une bulle sanitaire stricte.

Jusqu’à présent les protocoles mis en place par l’Automobile Club de Monaco se sont montrés plus que concluants, comme le rappelle le médecin-chef et vice-président de l’ACM, le Dr Robert Scarlot. "Il y a eu quelques cas positifs, qui ont tous été détectés avant."

Et donc confinés avant d’avoir mis un pied sur chacun de ces évènements. "Il faut savoir que sur nos 450 commissaires testés, on a eu un taux de positivité de 1,50%. C’est minime et il n’y a pas eu de cluster évidemment."

L’occasion pour le Dr Scarlot de tirer un grand coup de chapeau au personnel du centre de dépistage Covid de l’espace Léo-Ferré.

"Nous remercions beaucoup le gouvernement et les personnes de Léo-Ferré car ils nous ont beaucoup aidés et ont eu une surcharge de travail, hier (lire lundi) en particulier, tout en étant extrêmement sympathiques."

Devenant ainsi des artisans de cette édition pas comme les autres. 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.