“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tickets restants, stationnement, animations... Tout ce qu'il faut savoir sur le GP de France de F1 au Castellet

Mis à jour le 20/06/2019 à 10:59 Publié le 13/06/2019 à 12:10
Vue du circuit Paul Ricard au Castellet.

Vue du circuit Paul Ricard au Castellet. Dominique Leriche

Tickets restants, stationnement, animations... Tout ce qu'il faut savoir sur le GP de France de F1 au Castellet

Où en est le Grand Prix de France de F1? À une semaine de l'événement, on fait le point sur la billetterie, la circulation, le stationnement et les animations.

Il reste des places

Gilles Dufeigneux le concède, sans vouloir communiquer de chiffre, cette soixantième édition attire moins les foules que sa devancière. « L’an dernier, c’était un coup d’essai et un coup de maître, explique le directeur général du Grand Prix de France. Et puis il y avait un effet d’attente. Ce sera un peu plus compliqué cette année, mais c’est le cas pour de nombreux autres événements comme Roland Garros, le Grand Prix de Monaco ou encore celui de Spa qui enregistre pas moins de 10.000 ventes dans la dernière semaine. Il nous reste des places à tous les tarifs et dix jours pour convaincre les derniers hésitants », annonce Gilles Dufeigneux.

Des stationnements à réserver

Qui va se laisser tenter par l'événement?
Qui va se laisser tenter par l'événement? Valérie Le Parc

Pour « convaincre les derniers hésitants », il faut surtout œuvrer sur ce qui pourrait les faire tiquer. Si le spectacle promet d’être au rendez-vous, si les récentes performances au Canada de Leclerc, Gasly ou encore de Renault donnent de l’espoir au camp tricolore, la question de l’accès au circuit peut constituer un frein dans la décision de se rendre, ou non, au Castellet.

Un travail de huit mois a débouché sur des solutions innovantes pour lutter contre les embouteillages. Au premier rang desquelles figure la possibilité d’opter pour un stationnement gratuit sur des parkings relais situés à La Ciotat.

Pas moins de 140 navettes partiront toutes les trois minutes de ces parkings surveillés pour rejoindre le circuit par une route dédiée et fermée à la circulation.

Le directeur du Grand Prix garantit un trajet de 45 minutes mais invite les intéressés à réserver dès aujourd’hui l’une des 5.000 places disponibles.

La réservation (obligatoire) peut se faire par internet sur le site du Grand Prix de France ou sur une application pour smartphone disponible depuis jeudi.

Ceux qui souhaiteraient quand même se rendre en voiture jusqu’au circuit trouveront une offre de stationnement plus large que celle de l’an dernier avec des aires de stationnement plus petites, mais plus nombreuses et gérées par des professionnels.

Plus d’animations

Une fois sur place, les spectateurs bénéficieront là aussi de services et d’animations repensés. « On a doublé l’offre de restauration, annonce Gilles Dufeigneux. Il y a aura aussi un vrai festival musical sur trois jours (les DJ Bob Sinclar et Martin Solveig se produiront respectivement les samedi et dimanche, Ndlr) et nos clients trouveront aussi des terrains de pétanque, un cinéma, des simulateurs et encore plein de choses que l’on réserve en surprise ».

Alors, la surprise, la vraie, serait finalement qu’ils ne soient pas enchantés par leur séjour au Ricard.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct