“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Suspense maximal avant l’étape finale azuréenne du 87e Rallye Monte-Carlo

Mis à jour le 26/01/2019 à 17:06 Publié le 26/01/2019 à 17:05
Sébastien Ogier ne comptait plus que 4

Sébastien Ogier ne comptait plus que 4 Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Suspense maximal avant l’étape finale azuréenne du 87e Rallye Monte-Carlo

Alors qu’il reste 64 kilomètres à parcourir ce dimanche matin entre cols de Turini et Braus, la Citroën de Sébastien Ogier ne compte que 4’’3 d’avance sur la Hyundai du Belge Thierry Neuville. Arrivée à partir de 13h40, quai Albert-Ier.

Indétrônable! Le sextuple champion du monde des rallyes français Sébastien Ogier reste en tête du rallye Monte-Carlo à l'issue de l'avant-dernière journée, ce samedi. Mais sa marge de manœuvre est infime: 4’’3 à peine sur le rival belge Thierry Neuville (Hyundai).

Vainqueur en Intercontinental Rally Challenge (IRC) en 2009 et en Championnat du monde des rallyes (WRC) depuis 2014, Ogier vise un septième succès dans son "épreuve de coeur", disputée autour de sa ville natale de Gap (Hautes-Alpes), ce qui le placerait à la hauteur du record de Sébastien Loeb.

L'autre multiple champion du monde tricolore, titré à neuf reprises, est 3e au volant de sa Hyundai, qu'il découvre, mais a priori hors du coup pour la victoire finale dans la manche inaugurale du WRC, à 1’58’’7 d'Ogier.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota), 4e, et l'Estonien Ott Tänak (Toyota), 5e et vainqueur des quatre spéciales programmées ce samedi, le talonnent toutefois à 2’’3 et 17’’3 respectivement.

Le podium se jouera ce dimanche autour de Monaco. Deux boucles de deux spéciales sont au menu, avec pour plat de résistance deux passages sur le mythique col de Turini (ES13-ES15) et la quête des points bonus de la Power Stage du côté du col de Braus (ES16).

Le classement général après la 3e étape

1.Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (FRA/Citroën C3 WRC).................................. 2h38’30’’0
2.Thierry Neuville - Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20 WRC)................................. à 4’’3
3.Sébastien Loeb - Daniel Elena (FRA-MON/Hyundai i20 WRC)....................... à 1’58’’7
4.Jari-Matti Latvala - Mikka Anttila (FIN/Toyota Yaris WRC)............................. à 2’01’’0
5.Ott Tänak - Martin Järveoja (EST/Toyota Yaris WRC).......................................... à 2’16’’0
6.Kris Meeke - Sebastian Marshall (GB/Toyota Yaris WRC)............................. à 5’26’’8
7. Gus Greensmith - Elliott Edmonson (GB/Ford Fiesta R5)..............à 10’12’’0 (1er WRC2)
8.Yoann Bonato - Benjamin Boulloud (FRA/Citroën C3R5).................................... à 1’43’’4
9. Stéphane Sarrazin - Jacques-Julien Renucci (FRA/Hyundai i20 R5).............. à 12’16’’0
10.Grégoire de Mévius - Martijn Wydaeghe (BEL/Citroën C3R5)....................... à 13’07’’0
11.Adrien Fourmaud - Renaud Jamoul (FRA-BEL/Ford Fiesta R5)....................... à 13’12’’2
...
17.Nicolas Ciamin - Yannick Roche (FRA/Volkswagen Polo R5)........................ à 20’53’’0

Où les voir passer ce dimanche?

Départ (Monaco, quai Albert-Ier) : 6h22
ES13 et 15 - La Bollène-Vésubie -Peira Cava (18,41 km) :8h20 et 10h55
ES14 et 16 (PS) - La Cabanette - Col de Braus (13,58 km) : 9h08 et 12h18
Arrivée (Monaco, quai Albert-Ier) : 13h40


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.