“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sébastien Ogier remporte le Rallye Monte­-Carlo

Mis à jour le 24/01/2016 à 13:05 Publié le 24/01/2016 à 13:03
Sébastien Ogier

Sébastien Ogier Photo AFP

Sébastien Ogier remporte le Rallye Monte­-Carlo

Sébastien Ogier (Volkswagen) a remporté le 84e Rallye Monte-Carlo. C'est sa 4e victoire en Principauté.

2009, 2014, 2015... et maintenant 2016. Après une dernière étape azuréenne gérée de main de maître entre cols de Braus (ES 14 et 16) et de Turini (ES 15), Sébastien Ogier vient d'intégrer le cercle restreint des quadruples vainqueurs du Rallye Monte-­Carlo où il a rejoint l'Italien Sandro Munari, l'Allemand Walter Röhrl et le Finlandais Tommi Mäkinen.

Invaincu sur ses terres depuis le retour de la manche d'ouverture du championnat du monde dans les Hautes­Alpes, le natif de Gap (copiloté par l'Aixois Julien Ingrassia) prolonge ainsi l'hégémonie Volkswagen entamée il y a trois ans au pied du Rocher.

Une fois la DS3 de Kris Meeke disparue de ses rétroviseurs (boîte cassée, samedi, après l'ES 12), la Polo numéro 1 s'est appliquée à gérer son énorme marge d'avance, laissant la bagarre faire rage loin derrière elle.

Le match pour la 2e place qui mettait aux prises le Norvégien Andreas Mikkelsen (VW Polo) et le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20), séparés d'une douzaine de secondes en début d'étape, à tourné à l'avantage du jeune coéquipier d'Ogier, finalement 2e avec plus d'une minute d'avance en raison du problème de transmission rencontré par son adversaire.

Côté français, le jeune Nordiste Stéphane Lefebvre (DS3), qui disputait sa sixième course en WRC, s'invite dans le top 5 (5e), son meilleur résultat au plus haut niveau jusque-­là. Enfin, le Vosgien Quentin Gilbert (DS3 R5), champion du monde Junior 2015, a réussi ses débuts à l'étage supérieur puisqu'il monte sur le podium de la catégorie WRC2.


La suite du direct