“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sébastien Ogier entre dans la légende du Rallye Monte-Carlo

Mis à jour le 28/01/2018 à 13:55 Publié le 28/01/2018 à 13:52
Sébastien décroche une cinquième victoire d'affilée en Principauté. Du jamais vu!

Sébastien décroche une cinquième victoire d'affilée en Principauté. Du jamais vu! Photo Jo Lillini

Sébastien Ogier entre dans la légende du Rallye Monte-Carlo

Leader d’un bout à l’autre, le quintuple champion du monde a décroché ce dimanche son cinquième succès consécutif en Principauté. Une série sans précédent sur les tablettes de la classique hivernale.

Invincibles, encore et toujours. En maintenant dans les rétros de la Ford Fiesta numéro 1 la Toyota Yaris de l’Estonien Ott Tänak, 2e à 58’’3, ce dimanche lors de l’étape finale (4 épreuves spéciales) tracée sur les pentes du haut pays niçois, Sébastien Ogier et son fidèle copilote Julien Ingrassia sont parvenus à épingler une sixième fois le Rallye Monte-Carlo à leur tableau de chasse.

Si l’actuel maître du WRC ne trône pas encore au côté du recordman Sébastien Loeb, assis lui sur sept succès en Principauté, il entre tout de même dans la légende de la doyenne des épreuves routières, à 34 ans. Il s’agit en effet de sa cinquième victoire consécutive. Une série inédite!

L’ogre Ogier avait pris d’emblée les devants lors du hors-d’oeuvre nocturne (2 ES) servi jeudi soir entre Monaco et Gap.

Malgré une brève excursion dans un fossé vendredi, personne n’a réussi à lui subtiliser les rênes du classement. Au contraire, c’est lui, le leader fermement décidé à prolonger son règne, qui s’est échappé irrésistiblement, samedi matin.

Dans son jardin haut alpin où la neige venait de s’inviter, il collait une minute pleine à Tänak en l’espace de 30 kilomètres (ES9). Un coup de massue décisif.

Bien que parsemé de pièges de glace, le col de Turini ne changera pas la donne en fin de parcours.

L’ancien pilote Volkswagen, champion du monde puissance 5, entame donc sa deuxième saison au sein de l’équipe M-Sport Ford aussi fort que la précédente.

Derrière, l’armada Toyota, déjà 2e l’an passé au pied du Rocher grâce au Finlandais Jari-Matti Latvala, monopolise cette fois les deux autres marches du podium: Tänak 2e , Latvala 3e .

Quant au second Français engagé dans, la catégorie reine, Bryan Bouffier, il achève sa découverte de la Ford Fiesta WRC millésime 2017 en 8e position.

Le classement général:
1. Ogier-Ingrassia (FRA/Ford Fiesta) 4h18’55’’5
2. Tänak-Jarveoja (EST/Toyota Yaris) à 58’’3
3. Latvala-Anttila (FIN/Toyota Yaris) à 1’52’’0
4. Meeke-Nagle (GB-IRL/Citroën C3) à 4’43’’1
5. Neuville-Gilsoul (BEL/Hyundai20 Coupé) à 4’53’’8...


La suite du direct