“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

René Arnoux et Jean Alesi sur la grille de départ du 12e Grand Prix de Monaco Historique

Mis à jour le 18/02/2021 à 18:36 Publié le 18/02/2021 à 17:26
Ferrari et Monaco, deux histoires indissociables.

Ferrari et Monaco, deux histoires indissociables. Photo Jean François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

René Arnoux et Jean Alesi sur la grille de départ du 12e Grand Prix de Monaco Historique

L’Automobile Club de Monaco a dévoilé ce jeudi la liste des engagés de son GP ‘‘vintage’’ prévu du 23 au 25 avril. Parmi les 170 concurrents en lice figurent deux as du volant : René Arnoux et Jean Alesi.

Annulée l’an dernier en raison de la crise sanitaire, la 12e édition du Grand Prix de Monaco Historique apparaît exceptionnellement au calendrier 2021.

Avant la Formule E (8 mai) et la F1 (20-23 mai), les monoplaces du 20e siècle sont attendues les 23, 24 et 25 avril sur le mythique tracé urbain.

"Depuis son édition 2018, conscient d’avoir à revaloriser un important patrimoine international, le Comité d’Organisation et la Commission des Voitures de Collection de l’Automobile Club de Monaco ont décidé d’opérer une retouche à leur meeting en privilégiant la Formule 1", précise le communiqué de l’ACM diffusé ce jeudi avec la liste des engagés.

"Ainsi en 2021, dans le cadre authentique et magique du circuit de la Principauté, le Grand Prix de Monaco Historique, 12e de son histoire, reste fidèle à cet engagement en célébrant notamment le premier succès de Ferrari en Championnat du Monde obtenu par l’Argentin Froilan Gonzales en 1951 sur le circuit de Silverstone."

Malgré les contraintes sanitaires du moment, 170 concurrents ont répondu présent.

Bonne surprise : parmi ceux-ci, il y aura deux anciens serviteurs du cheval cabré : René Arnoux et Jean Alesi !

Dans la série F, l’un et l’autre cravacheront une Ferrari 312 B3. Au volant de ce modèle, en 1974, Niki Lauda avait décroché la pole position au pied du Rocher, et son coéquipier, Clay Regazzoni, était devenu vice-champion du monde (7 podiums dont 1 victoire).

Arnoux l’Isérois a porté l’habit de lumière rouge de la Scuderia de 1983 à 1985 (3 victoires), et Alesi l’Avignonnais de 1991 à 1995 (1 victoire).

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.