Rubriques




Se connecter à

Quand les pilotes la jouent fashion

Les travaux d'installation ont démarré.

Publié le 18/05/2016 à 05:13, mis à jour le 18/05/2016 à 05:13
Comme chaque année, autour de la piscine du Méridien Beach Plaza, une sélection de pilotes tombent la combi pour le costume, à l'occasion d'un défilé de mode caritatif.
Comme chaque année, autour de la piscine du Méridien Beach Plaza, une sélection de pilotes tombent la combi pour le costume, à l'occasion d'un défilé de mode caritatif. Cyril Dodergny

Les travaux d'installation ont démarré. Comme depuis 14 ans, l'Amber Lounge prendra ses quartiers de Grand Prix, au bord de la piscine du Méridien Beach Plaza du 27 au 29 mai. Trois soirées dans une ambiance cabaret et avec une vingtaine d'artistes, dont la chanteuse Jasmine Thompson. Et dans la salle, de nombreux visages connus de la F1, qui se sentent « comme à la maison » dans cet antre festif pensé par Sonia Irvine.

Daniel Ricciardo au casting

 

Le premier temps fort sera le défilé organisé lors de la soirée du vendredi où une sélection de pilotes de la grille de départ joueront les mannequins. Les organisateurs ont obtenu l'accord du pilote de Redbull, Daniel Ricciardo. Au total, neuf pilotes seront sur le podium. « C'est un travail de plusieurs mois de préparation avec les pilotes qui font plusieurs essayages. Le dernier s'est déroulé au Grand Prix d'Espagne, à Barcelone, pour être sûrs de toutes les tenues » souffle-t-on dans les coulisses de l'organisation. Cette année, c'est la maison britannique Apsley qui taillera les costumes que porteront les stars de la F1. Alors que le jeune designer Osman Studio, qui a déjà habillé Beyoncé ou Taylor Swift a été choisi pour les tenues des « ladies » de la F1, femmes de pilotes ou présentatrices télé, qui défileront dans le sillage de leurs hommes.

Les fonds récoltés lors de la vente aux enchères qui suivra le défilé, iront soutenir l'Amber Foundation, parrainée par l'ex-magnat du sport automobile, Eddie Jordan.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.