“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pourquoi le projet Caroli menace le Grand Prix de F1

Mis à jour le 17/05/2016 à 05:07 Publié le 17/05/2016 à 05:07

Pourquoi le projet Caroli menace le Grand Prix de F1

Michel Boeri, le président de l'ACM, n'y va pas par quatre chemins. Pour lui, le projet de création d'un quartier au bout du quai Albert-Ier signerait l'arrêt de mort du Grand Prix

Qui peut imaginer un seul instant Monaco sans son Grand Prix de F1 ? Sans l'Historique ? Sans le Rallye Monte-Carlo ? Qui ? Personne. Sauf le principal concerné, l'organisateur, le président de l'Automobile Club de Monaco (ACM). Pour la première fois ouvertement, avec le verbe haut et la fermeté qu'on lui connaît, Michel Boeri envisage sans sourciller la sortie de route définitive. En clair, la fin des épreuves automobiles en Principauté.

Une nouvelle blague, une énième boutade qui se termine par une tape sur l'épaule ? Pas cette fois-ci.

« Le projet de M. Caroli, s'il devait voir le jour, entraînerait automatiquement la fin du Grand Prix de Formule 1. Je vous le garantis sur facture. »

Au moins 4 000 m2

Le projet pointé du doigt par le président de l'ACM concerne l'aménagement d'un nouveau quartier sur le port, comprenant un parc de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct