“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferrari avec les siens en Principauté

Mis à jour le 19/09/2018 à 09:04 Publié le 19/09/2018 à 10:30
Autour du prince et Charles Leclerc, Lorenzo, Arthur, Jules, Noa et Andréa.

Autour du prince et Charles Leclerc, Lorenzo, Arthur, Jules, Noa et Andréa. Photo Michael Alesi / Dir. Com.

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferrari avec les siens en Principauté

Une centaine de personnes, dont le prince Albert II, étaient rassemblées lundi soir autour du pilote de Formule 1 qui s'est engagé avec la Scuderia Ferrari dès la saison 2019

C'était le grand retour à la maison! Lundi soir, Thierry Manni, l'oncle de Charles Leclerc, avait concocté une petite soirée surprise au Monte-Carlo Bay. Un cocktail très chaleureux auquel le prince Albert II a participé, heureux de féliciter une nouvelle fois le jeune Monégasque.

"Merci Monseigneur d'être ici. C'est un grand honneur pour moi. Il y a encore des choses pour moi dans le futur." Charles, 20 ans, a le sens naturel des mots justes et simples. Sa famille, sa bande de copains fidèles et tous les Monégasques qui le soutiennent, de près ou de loin depuis qu'il est tout jeune, sont fiers de participer à l'ascension fulgurante du jeune pilote et s'impatientent déjà de le voir au volant d'une Ferrari au Grand Prix de Monaco.

Photo de famille sur la terrasse du Monte-Carlo Bay Hotel.
Photo de famille sur la terrasse du Monte-Carlo Bay Hotel. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi

"Cool d'être ici"

Entouré de ses plus proches amis, il confie: "C'est cool d'être ici parmi vous. C'est très important d'être bien entouré par sa famille, ses amis. Je pense à mon père, j'ai ma mère près de moi, mes frères et toute ma famille. Je suis hyper-content. Rentrer chez Ferrari, c'est la réalisation d'un rêve. Un rêve que je caresse depuis tout petit. Je remercie Ferrari de me faire confiance. Heureusement pour moi, nous avons eu deux belles dernières années. L'objectif sera de faire le meilleur boulot possible."

Charles sait donner du bonheur à tous. Les félicitations fusent et toutes les conversations s'articulent autour des exploits récents et à venir. Car tout le monde en est sûr: "Il sera champion."

Tout en restant discrète, Pascale Leclerc veille toujours sur son fils Charles.
Tout en restant discrète, Pascale Leclerc veille toujours sur son fils Charles. Photo Michael Alesi / Dir. Com

Et la première à en être convaincue, c'est Pascale Leclerc. Thierry Manni a voulu rendre hommage à cette femme: "Une personne dont on parle trop peu: sa maman." 

Une femme discrète, si fière de ses fils et qui a su leur offrir toute sa confiance et son amour pour qu'ils aillent jusqu'au bout de leur passion.

Thierry Manni a également eu "une petite pensée pour quatre personnes, celles qui nous regardent de là-haut."

Celles que toute la famille aime pour toujours et qui ont su, chacune en leur temps, donner à Charles ce dont il avait besoin pour qu'il soit aujourd'hui le plus prometteur des pilotes de Formule 1.

À son arrivée au Monte-Carlo Bay, vers 20 heures, le prince Albert II a félicité Charles Leclerc.
À son arrivée au Monte-Carlo Bay, vers 20 heures, le prince Albert II a félicité Charles Leclerc. Photo Michael Alesi / Dir. Com
Sous des néons rouges éclatants (tiens donc...), les amis de Charles étaient tous réunis pour féliciter leur champion.
Sous des néons rouges éclatants (tiens donc...), les amis de Charles étaient tous réunis pour féliciter leur champion. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi
Autour du prince et Charles Leclerc, le chef du Blue Bay Marcel Ravin et Frédéric Darnet, directeur général du Monte-Carlo Bay.
Autour du prince et Charles Leclerc, le chef du Blue Bay Marcel Ravin et Frédéric Darnet, directeur général du Monte-Carlo Bay. Photo Michael Alesi / Dir. Com

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct