“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ortelli dompteur de Jaguar

Mis à jour le 22/03/2016 à 05:09 Publié le 22/03/2016 à 05:09
C'est dans son jardin varois, au Castellet, lors des essais collectifs Blancpain GT Series, que Stéphane Ortelli a fait connaissance avec la Jaguar GT3 « made in Switzerland » de l'équipe Emil Frey Racing. Une nouvelle monture pour un nouveau départ fixé dans un mois pile à Monza.

C'est dans son jardin varois, au Castellet, lors des essais collectifs Blancpain GT Series, que Stéphane Ortelli a fait connaissance avec la Jaguar GT3 « made in Switzerland » de l'équipe Emil Frey Racing. Une nouvelle monture pour un nouveau départ fixé dans un mois pile à Monza. Photo Eric Damagnez

Ortelli dompteur de Jaguar

Sa longue et fructueuse trajectoire de pilote Audi ayant pris fin malgré lui, le Monégasque s'est laissé séduire par un « fauve » qu'il espère faire rugir de plus en plus fort

On l'avait connu dompteur de lionnes. C'était au siècle dernier, il y a plus de vingt ans, à l'époque de la Peugeot 905 Spider Cup (1993) et du championnat de France Supertourisme (1994) avec la 405 Mi16 officielle. Soit juste avant d'entamer sa fabuleuse moisson de lauriers, titres et victoires, en Endurance et Grand Tourisme.

Aujourd'hui, le voici dompteur de Jaguar ! « Comme j'ai déjà piloté des Bentley et des Aston Martin par le passé, ça devait être écrit quelque part », rigole Stéphane Ortelli à l'heure d'entamer un nouveau chapitre pour le moins inattendu...

Des perspectives de croissance

Fer de lance du rouleau compresseur Audi ces dernières saisons sur le front des Blancpain GT Series, le Monégasque vient en effet de négocier un virage...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct