“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

On connaît le nom du poleman du 3e ePrix de Monaco et il est Français

Mis à jour le 11/05/2019 à 13:23 Publié le 11/05/2019 à 13:23
Jean-Eric Vergne aura l'horizon dégagé au top départ.

Jean-Eric Vergne aura l'horizon dégagé au top départ. Photo Jean-François Ottonello

On connaît le nom du poleman du 3e ePrix de Monaco et il est Français

Champion en titre de Formule E, Jean-Eric Vergne (team DS Techeetah) s’est adjugé la précieuse pole position de la manche monégasque dont le départ est fixé ce samedi 11 mai à 16h30.

Premier temps fort de la journée, les qualifications de l’ePrix de Monaco, 9e manche de la saison 5 du championnat FIA Formule E, ont rendu leur verdict.

S’il a signé le temps de référence (50’’021) lors de la Super Pole réunissant les six meilleurs sprinters, le Britannique Oliver Rowland (Nissan-e.DAMS), pénalisé de 3 places sur la grille, ne s’élancera pas en tête, mais du 4e rang. 

C’est donc la monoplace électrique de Jean-Eric Vergne (50’’042) qui tiendra la corde. Sixième du championnat pour l’instant, le tenant du titre aura l’occasion de glaner des gros points sur le tourniquet de 1,765 km (12 virages) qui emprunte la partie basse du circuit de Formule 1, où toute tentative de dépassement s’avère très risquée. 

Inscrira-t-il son nom au palmarès? Au départ, ses principaux rivaux, outre Rowland, vont s’appeler Mitch Evans (Jaguar Racing), Pascal Wehrlein (Mahindra Racing) et Felipe Massa, bon 5e.

Le pilote de l’écurie monégasque Venturi peut ainsi espérer gravir son premier podium en Formule E.

Pour le départ de la course (45 minutes + 1 tour), rendez-vous à 16h30.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct