“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ocon, sacrée trajectoire

Mis à jour le 30/05/2016 à 05:15 Publié le 30/05/2016 à 05:15
Esteban Ocon jongle entre le championnat DTM et les F1 Renault et Mercedes. Une vie à 100 à l'heure.

Ocon, sacrée trajectoire

Il est aussi élancé que sa Renault F1 RS 30 pour laquelle il est troisième pilote depuis cette année.

Il est aussi élancé que sa Renault F1 RS 30 pour laquelle il est troisième pilote depuis cette année. À 19 ans, Esteban Ocon, 1,86 m, continue de grandir et poursuit son apprentissage de la course.

À Monaco, Ocon est venu sans son casque, mais avec son plus beau sourire ; celui qui s'accroche au visage du passionné qui fait de sa vie un métier. Mais le Normand a en réalité deux jobs ! L'un pour Mercedes en tant que pilote DTM et essayeur F1 ; l'autre donc, chez la firme française au Losange.

Déjà un coureur à part. « C'est très particulier de faire deux gros championnats incontournables dans le sport auto, mais je ne...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct