“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Nico Rosberg : J’ai décidé Je recommence une vie de zéro de faire dans la simplicité Charles sera champion du monde avec Ferrari

Mis à jour le 27/12/2019 à 10:04 Publié le 27/12/2019 à 10:04
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Nico Rosberg : J’ai décidé Je recommence une vie de zéro de faire dans la simplicité Charles sera champion du monde avec Ferrari

Résident monégasque, le champion du monde 2016 de F1 est aujourd’hui un businessman averti et ambitieux dans l’univers du développement durable. Et un adepte du développement personnel

Le 27 novembre 2016, Nico Rosberg coiffait sur le fil son coéquipier Lewis Hamilton, après trois ans d’un duel haletant et usant, pour décrocher son premier titre de champion du monde avec Mercedes. Le premier et le dernier puisque, pour la première fois dans l’histoire de la F1, un champion n’allait pas remettre son titre en jeu. Malgré ses deux années de contrat restantes, « Nico de Monaco » refermait un chapitre de sa vie en égalant la performance de son paternel, Kéké, sacré en 1982. Père et fils au sommet, un autre fait unique dans l’histoire de la catégorie reine. Retiré des paddocks sans une once de regrets, le pilote allemand est alors reparti d’une page blanche depuis la Principauté qui l’a vu grandir, étudier, briller et, aujourd’hui, vivre auprès de son épouse et ses deux filles. Là, depuis son family office du port de Fontvieille, le pilote est devenu un businessman hors pair. Il a notamment repris en mains, et donné une dimension environnementale, à la société d’ingénierie de son père. Qu’il soit l’un des premiers à investir dans la Formule électrique, qu’il finance le développement de trottinette électrique, teste des bateaux volants à Ibiza ou développe ses propres véhicules électriques en Allemagne, Nico Rosberg se veut aujourd’hui un ambassadeur du développement durable. Une cause partagée avec le prince Albert II, dont la Fondation est partenaire d’un Festival créé par l’Allemand. Rosberg garde toutefois un œil sur la F1, qu’il commente pour des télévisions et sur sa chaîne YouTube. Élogieux avec « le futur champion du monde » Charles Leclerc, il s’autorise quelques conseils au coéquipier de Sebastian Vettel au terme d’une saison non sans rappeler sa difficile cohabitation avec Lewis Hamilton. Une expérience qu’il aimerait partager publiquement avec Charles et les lecteurs de Monaco-Matin.

Nico Rosberg au pied de ses bureaux du port de Fontvieille.
Nico Rosberg au pied de ses bureaux du port de Fontvieille. Dylan Meiffret
« Il y a eu plusieurs opportunités avec Ferrari. »
« Il y a eu plusieurs opportunités avec Ferrari. » D. Meiffret
Après Michael Douglas, Felipe Massa ou encore Bernie Ecclestone, Charles Leclerc rejoindra-t-il le casting de #BeyondVictory ?
Après Michael Douglas, Felipe Massa ou encore Bernie Ecclestone, Charles Leclerc rejoindra-t-il le casting de #BeyondVictory ? Twitter et Dylan Meiffret

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.