“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mick Schumacher en piste, Nyck de Vries en pole

Mis à jour le 24/05/2019 à 10:32 Publié le 24/05/2019 à 10:32

Mick Schumacher en piste, Nyck de Vries en pole

Il y a deux mois, à Bahreïn, son arrivée au sein de l’antichambre de la Formule 1 avait généré un véritable tourbillon médiatique dans le paddock du circuit de Sakhir.

Il y a deux mois, à Bahreïn, son arrivée au sein de l’antichambre de la Formule 1 avait généré un véritable tourbillon médiatique dans le paddock du circuit de Sakhir. Micros, stylos et caméras tournant à plein régime pour lui, en zone rouge…

À Monaco, sa trajectoire est aussi suivie de près, comme partout ailleurs. Nom : Schumacher. Prénom : Mick. Age : 20 ans. Signe particulier : fils d’un septuple champion du monde de F1 qui a repris le flambeau familial avec la ferme intention de le hisser haut.

Voilà sept ans que l’illustre patronyme n’était plus apparu sur des feuilles de temps en Principauté. Lors de sa tournée d’adieu, en 2012, Michaël Schumacher, alors pilote Mercedes, avait encore frappé fort au pied du Rocher : pas de sixième victoire mais le meilleur temps des qualifications, non synonyme de pole position à cause d’une pénalité de cinq places sur la grille.

Podium en vue

Aujourd’hui, l’héritier du plus titré des as du volant, dont la vie a été bouleversée en 2013 par un accident de ski, possède toutes les cartes en main. Champion d’Europe F3 2018, il est couvé par Ferrari qui lui a ouvert les portes de son Academy et même confié le volant de la SF90 lors des « rookies tests » de Bahreïn.

En F2, ce débutant pas comme les autres, pilotant une monoplace de l’écurie italienne Prema Racing - avec laquelle Charles Leclerc avait coiffé la couronne en 2017 -, occupe pour l’instant le 11e rang de la hiérarchie, avec un top 5 à Bakou (course 2) comme meilleur résultat. Trouvera-t-il le chemin du podium ici ?

Ce matin, il s’installera en 4e position sur la grille de départ de la C1 (11 h 30), derrière le poleman néerlandais Nyck de Vries, le Britannique Callum Ilott et l’Italien Luca Ghiotto. Au lendemain de sa meilleure qualif’ en F2, « Schumi Jr. » entend bien transformer l’essai. Pourquoi pas en faisant retentir l’hymne allemand comme à la grande époque du « Baron rouge » ?

De Vries le Néerlandais s’élancera en pole à 11 h 30.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.