Rubriques




Se connecter à

Lewis Hamilton remporte le GP de Grande-Bretagne in extremis devant un vaillant Charles Leclerc

Grosse sensation ce dimanche à Silverstone où le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a mené la danse jusqu’à deux tours de l’arrivée avant de s’incliner face à la Mercedes du champion du monde en titre, transcendé sur ses terres.

Gil Léon Publié le 18/07/2021 à 18:20, mis à jour le 18/07/2021 à 18:40
Charles Leclerc a entrevu la victoire avant de retrouver le podium. Photo EPA/MAXPPP

Il a failli tirer les marrons du feu.

Charles Leclerc n’oubliera pas de sitôt ce Grand Prix de Grande- Bretagne où il a retrouvé le chemin du podium, ce dimanche: 2e derrière un Lewis Hamilton vainqueur sur le fil d’une course folle.

Bien que bon 4e sur la grille de départ, personne n’aurait osé miser un penny sur le Monégasque avant la mise à feu.

 

Mais c’était sans compter sur un incroyable coup de théâtre.

Dès le premier tour, le poleman Max Verstappen (Red Bull) et Hamilton, au coude à coude, ne peuvent éviter l’accrochage à très haute vitesse. Résultat: un choc d’une violence inouïe synonyme d’abandon immédiat pour le Néerlandais, bien secoué mais pas blessé, fort heureusement. Et une pénalité de 10 secondes pour le Britannique, jugé responsable de l’incident.

À partir de là, l’horizon se dégage et la Ferrari n°16 prend la poudre d’escampette.

Malgré des coupures moteur vite résolues, le leader inattendu enchaîne les tours en tête. Il gère parfaitement l’usure de ses gommes.

 

Derrière, après avoir purgé sa peine lors du pit stop, Hamilton entame une remontée fantastique. En transe devant les 140.000 spectateurs de Silverstone acquis à sa cause, le champion puissance 7 enchaîne les records du tour. L’écart fond irrésistiblement. Et la Mercedes finit par prendre l’avantage à la 50e des 52 boucles pour renouer avec la victoire.

Leclerc, lui, retrouve enfin le podium, un an après le précédent gravi au même endroit durant l’été 2020.

"Difficile de savourer ce résultat à chaud", a-t-il commenté ensuite. "On n’imaginait pas un tel scénario. Je ne pensais pas être aussi compétitif, surtout en début de course avec les pneus « médium". J’ai donné 200% au volant, mais ce ne fut pas suffisant. Bravo à Lewis. Il a réussi un sacré numéro chez lui. Il me manque encore un peu de rythme. L’équipe travaille dur. On continue d’aller de l’avant, avec l’ambition de revenir au top ».

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.