“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le 3e eRallye Monte-Carlo partira du circuit de Magny-Cours ce mercredi

Avant le départ, Pierre Frolla a mené une séance d'étirements, de relaxation et de ventilation.

Quand Frolla initie Massa à la plongée en apnée

INTERVIEW. Son avenir chez Ferrari, sa fin de saison... Le pilote monégasque Cha...

Le futur pilote Ferrari Charles Leclerc renoue avec le karting sur le circuit Pa...

Les policiers ont vu le fêtard se nettoyer les narines en sortant des toilettes d'un établissement de nuit.

Alcool, shit et coke pour fêter le Grand Prix historique 2018

Les grid girls restent à Monaco : un buzz mondial

Mis à jour le 09/04/2018 à 05:02 Publié le 09/04/2018 à 05:02
A Monaco, les grid girls sont plutôt élégantes et distinguées.

A Monaco, les grid girls sont plutôt élégantes et distinguées. AFP

Les grid girls restent à Monaco : un buzz mondial

Dans nos colonnes la semaine dernière, le président de l'Automobile club de Monaco, Michel Boeri, affirmait que les hôtesses de piste du Grand Prix resteraient. La presse mondiale s'en est émue

Tout a commencé avec le coup de tonnerre de Liberty Media, nouveau patron de la Formule 1 mondiale, qui a annoncé la disparition des grid girls. Finies les petites jeunes femmes avec les panneaux sur la piste ! Exit la touche de féminité dans ce monde de bitume et de cambouis. Dans la foulée de l'affaire Weinstein, l'entreprise américaine semblait vouloir montrer la voie d'une société où le sport ne considérerait plus la femme comme un faire-valoir.

Une décision qui n'a pas eu l'air de plaire à Michel Boeri. Le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct