“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les Carabiniers interpréteront l'hymne national monégasque avant le départ du Grand Prix de Monaco

Mis à jour le 25/05/2018 à 10:12 Publié le 25/05/2018 à 16:30
L'Orchestre des carabiniers du prince accompagne les grands événements de la vie officielle monégasque, comme chaque fête nationale, le 19 novembre, sur la place du Palais.

L'Orchestre des carabiniers du prince accompagne les grands événements de la vie officielle monégasque, comme chaque fête nationale, le 19 novembre, sur la place du Palais. Photo Frantz Bouton

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les Carabiniers interpréteront l'hymne national monégasque avant le départ du Grand Prix de Monaco

Originalité cette année, l'Orchestre des carabiniers du prince sera présent avant le départ de la course, pour interpréter l'hymne national monégasque

C'est à mettre au chapitre des nouveautés de ce Grand Prix, cuvée 2018. Dimanche après-midi, juste avant le départ à 15 h 10, l'orchestre des carabiniers se déploiera devant les Formule 1 pour interpréter l'hymne national monégasque.

Une première qui n'en est pas vraiment une. « Il y a quelques décennies, du temps du prince Rainier III, l'orchestre des carabiniers a déjà participé à l'ouverture de la course. Mais la dernière fois était il y a au moins vingt ans. Les membres de l'orchestre à cette époque sont tous aujourd'hui retraités », note l'adjudant-chef Olivier Dréan, chef de l'orchestre.

C'est lui qui a accueilli favorablement la demande de la FIA et de l'ACM qui recherchaient un orchestre pour ouvrir l'épreuve cette année. Même si cette mission a nécessité quelques ajustements.

"La condition de musicien au sein de la compagnie ne change en rien la charge commune en cette période tendue où il est difficile de rassembler les 25 membres de l'orchestre", confirme Olivier Dréan, alors que toute la compagnie est sur le pont en ces journées de Grand Prix.

Une répétition dimanche matin

La préparation de cette performance s'est donc déroulée bien en amont, à la cadence classique d'une répétition toutes les trois semaines.

Et avant un ultime filage dimanche matin. "Au départ, il avait été envisagé que nous revenions au moment de la remise des prix, interpréter l'hymne du pays du vainqueur et du constructeur, mais c'était trop complexe", confirme le chef de l'orchestre. Même si les musiciens comptent pas mal d'hymnes à son répertoire. Car ils officient chaque année - toujours dans le domaine du sport auto - pour la remise des prix du Rallye Monte-Carlo.

"Nous répétons en secret et nous apprenons le nom du vainqueur, après la dernière spéciale, le matin, mais nous avons quand même quelques heures pour nous mettre en place avant la remise des prix."

Dimanche donc, les musiciens de la compagnie ne feront qu'un seul passage. L'orchestre se positionnera dans le virage de Sainte-Dévote et d'un pas cadencé par la musique se dirigera vers la grille de départ, devant la tribune princière. Une fois l'hymne exécuté, les carabiniers remonteront jusqu'à Sainte-Dévote.

Et la course pourra démarrer.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.