“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les 38 concurrents du eRallye Monte-Carlo arrivent ce samedi à Monaco

Mis à jour le 27/10/2017 à 14:01 Publié le 27/10/2017 à 13:56
Ce samedi matin, les 38 pilotes doivent reprendre le volant à 6h pour LA grosse journée du eRallye.

Ce samedi matin, les 38 pilotes doivent reprendre le volant à 6h pour LA grosse journée du eRallye. Photo Jo Lillini / ACM

Les 38 concurrents du eRallye Monte-Carlo arrivent ce samedi à Monaco

Les 38 voitures 100 % écolos qui participent au 2e eRallye Monte-Carlo, parties mercredi de Fontainebleau, roulent entre l'Aveyron et la Provence, ce vendredi. Une longue journée de route et d’épreuves de régularité.

AUCUNE CASSE, AUCUNE PANNE SÈCHE

Premier enseignement depuis le départ: aucune casse, aucune panne sèche, ce qui relève de l’exploit quand on sait que l’enjeu de ces longues distances à bord de voitures "propres" est de jongler au mieux avec les points de ravitaillement en hydrogène et en électricité.

Ce vendredi matin, les voitures électriques et à hydrogène ont quitté Onet-le-Château, près de Rodez, à 6h, et rejoint le circuit d’Alès pour une première zone de régularité (ZR1). Le but du jeu: effectuer un tour de circuit (2,52km) à une vitesse moyenne imposée de 59,9km/h.

Le premier à se livrer à cet exercice fut Georges Marsan, le maire de Monaco, apparemment très impatient d’en découdre.

Les concurrents ont ensuite rallié les Cévennes pour une ZR2 entre Anduze et Saint-Hippolyte-du-Fort, avant la ZR3 en Provence, entre Maussane-les-Alpilles et Eyguières, et une nuit passée dans les environs d’Aix-en-Provence.

TRÈS ATTENDUE NOCTURNE DU TURINI

Ce samedi matin, les 38 pilotes doivent reprendre le volant à 6h pour LA grosse journée du eRallye.

Au programme: deux zones de régularité dans les Bouches-du-Rhône et le Var, une arrivée à Monaco prévue à 15h et, à partir de 21h, la fameuse nocturne du Turini.

Les concurrents effectueront une boucle de 133,7km, dans un temps imparti de quatre heures, avec au menu deux zones de régularité entre Sospel et Peïra-Cava.

Retour sur le site du chapiteau de Fontvieille à 1 h du matin, pour un repos bien mérité.

La Golf électrique conduite par Alex Mazauric, à son arrivée à Onet-le-Château, jeudi en fin de journée.
La Golf électrique conduite par Alex Mazauric, à son arrivée à Onet-le-Château, jeudi en fin de journée. DR

La suite du direct