“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'équipe de la princesse Charlène de Monaco se prépare pour les 24 Heures du Mans

Mis à jour le 08/06/2020 à 18:01 Publié le 08/06/2020 à 18:01
La voiture numéro 54 prendra le départ des 24 heures du Mans en virtuel le 13 juin prochain.

La voiture numéro 54 prendra le départ des 24 heures du Mans en virtuel le 13 juin prochain. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'équipe de la princesse Charlène de Monaco se prépare pour les 24 Heures du Mans

Covid-19 oblige, c’est de façon virtuelle que se déroulera cette année la course automobile des 24 Heures du Mans. Après en avoir donné le départ l’an dernier, la princesse Charlène a souhaité s’associer à nouveau cette année à cette course inédite.

Cette volonté se traduit par la voiture 54, qui prendra le départ de la compétition virtuelle le 13 juin prochain, sous l’étendard StrongTogether.

La Ferrari 488 GTE portera à la fois les couleurs de la Principauté de Monaco et celles de la Fondation Princesse Charlène.

Aux commandes, trois pilotes professionnels de renom : Felipe Massa, Giancarlo Fisichella et Francesco Castellacci, et un pilote simracer Tony Mella.

Le design de la voiture qui prendra le départ de cette compétition numérique a été imaginé par Gareth Wittstock, secrétaire général de la Fondation Princesse Charlene et dessiné par la société Rydesign.

Et même si c’est une course virtuelle, afin de favoriser la cohésion d’équipe et pour tenir la distance pendant 24 heures, Giancarlo, Francesco et Tony piloteront ensemble le 13 juin depuis Monaco, en liaison constante avec Felipe Massa qui sera au Brésil.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.