“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc, phénomène jusqu’aux réseaux sociaux

Mis à jour le 24/05/2019 à 11:28 Publié le 24/05/2019 à 10:45
Charles Leclerc propose « des posts qui allient qualité du visuel et authenticité ».

Charles Leclerc propose « des posts qui allient qualité du visuel et authenticité ». Photo AFP

Le Monégasque Charles Leclerc, phénomène jusqu’aux réseaux sociaux

1,2 million de followers sur Instagram, 220.000 sur Twitter, plus de 120.000 sur Facebook… Comment le Monégasque anime-t-il sa communauté? Pourquoi sont-ils autant à le suivre? Décryptage.

En avril, le jeune pilote monégasque était désigné sportif français le plus fédérateur sur Twitter par l'Observatoire Sport & Digital. Qu'est-ce que ça veut dire ? "C'est réussir à créer une relation privilégiée avec ses supporters, explique Samy Bouclet, fondateur de ce baromètre digital. C'est l'un des éléments les plus importants sur les réseaux sociaux. Il se distingue par son authenticité et son côté humain dans sa communication, contrairement à la majorité des autres personnalités du monde du sport qui apparaissent trop policées."

>> LIRE AUSSI. "Je ne ressens pas la pression ici, plutôt le soutien des gens": Charles Leclerc est prêt pour "son" Grand Prix à Monaco

Important sur le long terme

"Ce que propose Charles Leclerc c'est très cohérent: des posts qui allient qualité du visuel et authenticité. Il pourrait faire du placement produit mais il s'y refuse jusque-là", poursuit Samy Bouclet.

Une stratégie qui pourrait payer encore plus sur le long terme dans un sport où il est essentiel de sécuriser l'appui de sponsors pour faire triompher son équipe et continuer à courir.

"L'idée c'est de “bien” parler à la communauté, savoir s'y adresser. Et au-delà, aux sponsors et autres parties prenantes. Ce qu'il fait très bien, c'est réussir à parler de lui et naviguer autour de sa vie pour que tout le monde puisse s'y reconnaître."

Illustration
Illustration Capture d'écran Twitter
Illustration
Illustration Capture d'écran Twitter

Et ça, Charles Leclerc semble le faire très bien puisque, dans le classement de l'Observatoire Sport & Digital, il domine huit joueurs de football qui normalement s'adjugent les premières places. Dans ce registre, le seul avec qui on pourrait tracer un parallèle tout relatif c'est l'ancien monégasque Benjamin Mendy. Aujourd'hui à Manchester City, le défenseur français possède une véritable identité sur Twitter, où son naturel et sa personnalité décalée font des ravages chez les fans.

Entre sphères personnelle et professionnelle

"Beaucoup de marques n'arrivent pas à distinguer la communication de la sphère personnelle et professionnelle, analyse Samy Bouclet. J'imagine qu'il a moins de contrainte qu'un Kylian Mbappé. Mais il a su gagner cette liberté de ton".

Charles Leclerc, c'est aussi une jeune vie déjà marquée par les tragédies avec la perte de son ami de toujours (Jules Bianchi) et de son père en très peu de temps. "Ça l'humanise", livre Samy. "Un sportif qui gagne des millions peut être impacté, et grâce aux réseaux sociaux on recentre sur les joies et les peines au-delà du côté sportif".

Le pilote Ferrari a acquis la capacité de s'adresser véritablement à sa communauté. Il leur parle de façon régulière et semble avoir réussi à s'extirper d'une image purement sportive. "L'intérêt des réseaux sociaux, c'est de partager au-delà de l'événement sportif. Il ne cache rien à ses fans."

Tous les followers de Charles n'attendent maintenant plus qu'une chose : exploser avec lui sur les réseaux, et ailleurs, après un gros succès en championnat.


Ces fans varois suivent Charles depuis ses 13 ans

"On a toujours eu l'impression que les pilotes étaient des surhommes. Charles est plus humain, on s'en sent plus proche". Pour Franck Anfosso, habitant du Pradet dans le Var et co-fondateur du site “Charles Leclerc Fans”, l'attrait pour le jeune homme de 21 ans est tout naturel.

"Il m'a tapé dans l'œil au ERDF Masters Kart de Paris-Bercy en 2011. Il avait 13 ans et il avait un style de pilotage vachement agressif mais très propre aussi", se rappelle Franck. S'il a assisté aux premiers tours de piste du prodige Ferrari devant son écran d'ordinateur, Frédéric Dumont était lui dans les tribunes.

Les deux hommes ont alors la même idée, créer une page de fans dédiée au jeune pilote sur Facebook. Un site va ensuite rapidement voir le jour et c'est le début de l'aventure www.charles-leclerc-fans.com. Une référence aujourd'hui pour les fans de Leclerc.

"Nous devons beaucoup à Hervé"

"Nous suivons Charles depuis le début de la saison 2012 et aucune de ces séances d'essai ni de ses courses ne nous a échappé. Il y a absolument tout sur notre site et en détail. Ce n'est pas “Charles à la plage”, “Charles à la montagne”, “Charles fait du vélo”", insiste Franck.

Et puis Frédéric va contacter directement Charles Leclerc sur Facebook et le côtoyer lors des courses de karting. Un lien honnête et réciproque se tisse entre les trois hommes. Hervé Leclerc, le père du pilote les rencontre également et leur facilite l'accès à son fils.

Ils prennent en main la page Facebook officielle de Charles. "On a eu la chance de tomber sur Hervé, assure Franck. Il prenait beaucoup de temps pour nous". "Nous lui devons beaucoup", ajoute Frédéric.

Les deux fans mesurent leur position quelque peu inhabituelle mais qu'ils assument complètement. "Nous sommes au courant de détails sur sa vie plus ou moins privée, mais son management sait que ce n'est pas quelque chose que nous souhaitons mettre en avant."

Aujourd'hui le contact est plus distant à cause de la notoriété du pilote Ferrari, "et c'est normal", avoue Franck. "Mais il prend toujours le temps de nous répondre, il a toujours été très honnête"

Un sportif "très fair-play", "qui avoue ses erreurs", selon Franck et Frédéric, qui expliquent notamment le succès de Leclerc sur les réseaux sociaux. "Il gère tout seul, il préfère poster moins souvent mais poster lui-même".

Proximité et authenticité, un cocktail qui a séduit ses deux fans bien avant des milliers d'autres.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.