“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Monégasque Charles Leclerc 6e sur la grille de départ du Grand Prix de Hongrie de F1

Mis à jour le 18/07/2020 à 16:38 Publié le 18/07/2020 à 16:37
Charles Leclerc s'élancera de la 3e ligne.

Charles Leclerc s'élancera de la 3e ligne. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Monégasque Charles Leclerc 6e sur la grille de départ du Grand Prix de Hongrie de F1

Guère verni le week-end dernier, le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a dû se contenter d’une place en 3e ligne au côté de son coéquipier Sebastian Vettel (5e), ce samedi, loin derrière un Lewis Hamilton souverain.

Pas de quoi s’enflammer! Certes un peu plus performante sur le tracé sinueux du Hungaroring qu’en Autriche ces deux dernières semaines, la Ferrari SF1000 demeure en retrait.

Ce samedi, lors des qualifications du GP de Hongrie, Charles Leclerc a poussé les portes de la Q3, jusqu’à obtenir le 6e chrono.

"C’est mieux qu’espéré", commente le Monégasque. "Pas trop mal, mais l’ecart avec les Mercedes s’avère encore impressionnant. Demain (ce dimanche, départ à 15h10), les Racing Point seront aussi compétitives en course. Donc notre tâche ne s’annonce pas facile."

Un écart vertigineux, en effet… On peut même parler d’un gouffre puisque celui-ci finit à 1’’370 de la Mercedes de Lewis Hamilton qui décroche une 7e pole position d’affilée sur le tracé magyar, sa 90e en carrière, devant la W11 jumelle de Valtteri Bottas et les Racing Point de Lance Stroll et Sergio Perez.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.