“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le jeune pilote grassois Théo Pourchaire devient vice-champion FIA F3 à seulement 17 ans

Mis à jour le 13/09/2020 à 12:19 Publié le 13/09/2020 à 12:10
Théo Pourchaire a fini la saison en trombe : quatrième podium consécutif !

Théo Pourchaire a fini la saison en trombe : quatrième podium consécutif ! Photo FIA F3

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le jeune pilote grassois Théo Pourchaire devient vice-champion FIA F3 à seulement 17 ans

Au terme d'un palpitant rush final achevé sur la 3e marche du podium de l'ultime course de la saison, ce dimanche au Mugello (Italie), le natif de la cité des parfums, débutant éblouissant en Formule 3, a manqué le titre de justesse

C'était presque impossible. Et pourtant, il a failli le faire. Installé en embuscade dans le top 3 du championnat FIA F3, 9 longueurs derrière les deux coleaders, avant la dernière épreuve courue ce dimanche matin en lever de rideau du Grand Prix de Toscane, Théo Pourchaire est passé tout près de coiffer la couronne qu'il convoitait.

Troisième de la course 1, la veille, le jeune rookie grassois, champion d'Allemagne F4 2019, devait impérativement gravir encore une fois le podium pour espérer dépasser ses rivaux in extremis. Un objectif loin d'être atteint d'avance puisqu'il s'élançait 8e sur la grille inversée de la C2.

Tandis que l'Américain Logan Sargeant perd tout espoir d'entrée, après un accrochage éliminatoire au virage 3, le Grassois entame sa folle remontée . Une vingtaine de tours plus loin, la Formule 3 de l'écurie Française ART Grand Prix frappée du numéro 7 coupe la ligne d'arrivée en 3e position. Résultat insuffisant puisque l'Australien Oscar Piastri, 11e au départ, s'offre quant à lui une 7e place synonyme de sacre pour... 3 petits points.

S'il vient de rater le coche de justesse, moins d'un mois après avoir fêté son 17e anniversaire, le pensionnaire ô combien précoce de la Sauber Academy et de l'équipe de France Circuit a marqué les esprits, notamment en totalisant 8 podiums, dont 2 victoires).

En toute logique, celui-ci devrait à nouveau prendre l'ascenseur, l'hiver prochain. Pour cocher la case F2. L'antichambre de la F1...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.