“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le guidon avant le volant pour des pilotes de F1

Mis à jour le 25/05/2016 à 05:14 Publié le 25/05/2016 à 05:14
Peace and Sport et la Sean Edwards Foundation organisaient conjointement, hier matin, une course à vélo vers l'Italie pour promouvoir la paix par le sport.

Peace and Sport et la Sean Edwards Foundation organisaient conjointement, hier matin, une course à vélo vers l'Italie pour promouvoir la paix par le sport. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le guidon avant le volant pour des pilotes de F1

De nombreux pilotes, athlètes et personnalités du monde du sport étaient présents hier matin devant l'Automobile Club pour entamer une course à vélo au profit de Peace and Sport

C'est bien connu, sport et charité font souvent bon ménage. Cette fois, sportifs et personnalités se sont donné rendez-vous pour le départ d'une course cycliste pour la paix. On les appelle les « champions pour la paix ».

Tous sont des athlètes internationaux de haut niveau, toujours en activité ou ayant terminé leur carrière sportive, qui souhaitent soutenir les communautés les plus défavorisées à travers le sport. Ils sont des modèles, des héros, des sources d'inspiration pour la jeunesse du monde entier.

Trente kilomètres vers l'Italie

À 9 heures du matin, une vingtaine de coureurs aux maillots azur ont effectué un petit tour du port Hercule avant de prendre le départ depuis l'Automobile Club. Destination Vintimille pour le petit peloton de choc et plus précisément Dolceacqua, dans la province d'Imperia. Ils auront parcouru au total une trentaine de kilomètres à vélo pour rejoindre leur point final.

Parmi les coureurs, on retrouvait le pilote de F1 Jenson Button, Lucas di Grassi, vainqueur du premier ePrix de Paris, l'ancien pilote F1 Alexander Wurz, l'athlète Marc Raquil. Côté officiels, le maire Georges Marsan était présent pour soutenir les sportifs ainsi que Gareth Wittstock, le frère de la princesse Charlène.

C'est l'association Peace and Sports qui était aux manettes de cette opération pour la bonne cause. « Notre objectif est de diffuser un message de paix par le sport. Tous les participants ont brandi un petit carton blanc, synonyme d'un message de paix », explique Mathieu Mercier, directeur de la communication de l'association. L'organisation a été créée en 2007 par le médaillé olympique et champion du monde de pentathlon moderne Joël Bouzou, actuel président de l'organisation. Pour œuvrer pour la paix, elle promeut la pratique du sport et de ses valeurs comme instrument d'éducation des jeunes générations, et comme vecteur de stabilité sociale, de rapprochement et de dialogue entre les communautés.

L'opération d'hier marquait le rapprochement entre Peace and Sport et la Sean Edwards Foundation qui promeut la sécurité routière en mémoire du célèbre pilote anglais décédé au volant.

Prochaine étape : Peace and Sport organisera l'année prochaine une grande levée de fonds pour soutenir ses actions.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.