“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Finlandais Kimi Räikkönen au départ de son 300e Grand Prix

Mis à jour le 26/05/2019 à 12:54 Publié le 26/05/2019 à 13:00
Kimi "Iceman" Räikkönen bientôt recordman du nombre de départ en Grand Prix?

Kimi "Iceman" Räikkönen bientôt recordman du nombre de départ en Grand Prix? J.-F. O.

Le Finlandais Kimi Räikkönen au départ de son 300e Grand Prix

À 39 ans, il négociera aujourd’hui son 300e Grand Prix. Son écurie Alfa Roméo a évidemment prévu de marquer le coup.

Pas surnommé « Iceman » par hasard, Kimi Räikkönen le lâche froidement quand on lui pose la question : ce cap le laisse de glace ! « C’est juste un nombre », élude le doyen finlandais du paddock, égal à lui-même. « Pour moi, il n’y a rien de différent par rapport à la précédente course. Je ne suis pas là pour avoir le plus grand nombre de GP au compteur, ça ne m’apporte aucune satisfaction. »

L’écurie Alfa Roméo a évidemment prévu de marquer le coup. « Oui, j’ai essayé de faire annuler cette célébration, mais je n’y suis pas parvenu », ajoute ce sacré pince-sans-rire.

Ne lui en déplaise, le champion du monde 2007 devrait doubler cette saison Michael Schumacher (308 départs), Jenson Button (309) et Fernando Alonso (314). Et comme son contrat court jusqu’à fin 2020, il détrônera en principe le recordman Rubens Barrichello (326) l’an prochain. Mais ne lui parlez pas de cette éventualité parcequ’il s’en fiche royalement!

>> RELIRE. La taille des pneus, le rouge de Ferrari, le champagne... Toutes ces petites questions que l’on se pose sur la F1


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct