“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Lance Stroll s'invite en pole position du Grand Prix de Turquie, Charles Leclerc 14e

Mis à jour le 14/11/2020 à 15:31 Publié le 14/11/2020 à 15:25
Charles Leclerc a souffert sur la patinoire stanbouliote.

Charles Leclerc a souffert sur la patinoire stanbouliote. Photo EPA/MAXPPP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Lance Stroll s'invite en pole position du Grand Prix de Turquie, Charles Leclerc 14e

Sur un circuit d'Istanbul ultra-glissant qui a chamboulé la hiérarchie, ce samedi, le pilote canadien de l'écurie Racing Point s'est offert sa première pole en F1, loin devant le Monégasque dont la Ferrari s'est inclinée en Q2.

Grand Prix de Turquie ou Rallye Monte-Carlo? Sur un tracé humide tantôt très piégeux, tantôt impraticable, Lance Stroll crée la sensation. Pole position ! Après maintes péripéties, le Canadien signe en effet le temps de référence des qualifications de la 14e manche du championnat du monde de F1.

Sur la grille de départ, ce dimanche (11h10), il devancera la Red Bull de Max Verstappen et la seconde
Racing Point pilotée par le Mexicain Sergio Perez.

Guère à l'aise sur la patinoire stanbouliote, les Mercedes figurent en retrait. Tout près de coiffer une septième couronne suprême, Lewis Hamilton est 6e, et Valtteri Bottas seulement 9e.

Chez Ferrari, c'est encore pire! Alors qu'il alignait des chronos positifs depuis la veille, Charles Leclerc n'a pu franchir le cap de la Q2: 14e à 6''4 du meilleur temps obtenu alors par Verstappen!

Pour une fois, le Monégasque partira derrière son voisin de stand, Sebastian Vettel (12e).

Toutefois, l'ordre de la grille pourrait être modifié si les multiples enquêtes en cours pour non respect des
drapeaux jaunes accouchent de pénalités.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.