Rubriques




Se connecter à

L’écurie monégasque de Formule E Venturi Racing retrouve le chemin du podium au Mexique

Relégué hors du top 10 le mois dernier lors de sa course à domicile (E-Prix de Monaco, le 8 mai), le team conduit par Susie Wolff a repris des couleurs grâce à la 3e place d’Edoardo Mortara, ce samedi 19 juin à Puebla.

Gil Léon Publié le 20/06/2021 à 08:59, mis à jour le 20/06/2021 à 08:59
Un Edoardo Mortara survolté sur la piste de Puebla... Photo LAT Images

Pour la huitième course de la saison 2021, le championnat du monde FIA Formule E mettait les watts sur l’autodrome Miguel E. Abed de Puebla, au Mexique. Une grande première depuis le lancement des monoplaces électriques il y a huit ans.

En retrait le 8 mai dernier dans les rues de l’E-Prix de Monaco, où Edoardo Mortara l’Italo-Suisse, 12e, et Norman Nato l’Antibois, 13e, n’avaient glané aucun point, l’écurie Venturi Racing se devait de réagir.

Mission accomplie grâce à Mortara qui retrouve le chemin du podium: troisième derrière les Audi du Brésilien Lucas di Grassi et de l’Allemand René Rast, auteurs d’un retentissant doublé.

 

À l’aise dès les essais libres, le natif de Genève (34 ans) réussit d’abord à s’inviter en superpole. Sixième sur la grille de départ, il fera preuve d’une régularité sans faille durant la course. De quoi couper la ligne d’arrivée en quatrième position... et monter sur la troisième marche du podium grâce à la pénalité infligée pour infraction au règlement technique à l’Allemand Pascal Wehrlein (Porsche), vainqueur éphémère.

"Edo s’est montré solide", commente Susie Wolff, Team Principal de Venturi Racing. "Ce résultat, on le doit à son coup de volant mais aussi au super travail accompli par toute l’équipe ces dernières semaines."

Norman Nato, lui, a dû se contenter de la 14e place.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.