“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il veut "créer des fans de l'environnement" avec ses bolides électriques

Mis à jour le 06/12/2016 à 05:13 Publié le 06/12/2016 à 05:13
« Des courses automobiles 100 % électriques : voilà le principe de la Formula E. C’est un moyen, aussi, d’amener les fans à s’intéresser à l’environnement », dit Alejandro Agag, le patron du circuit.

« Des courses automobiles 100 % électriques : voilà le principe de la Formula E. C’est un moyen, aussi, d’amener les fans à s’intéresser à l’environnement », dit Alejandro Agag, le patron du circuit. Photo DR

Il veut "créer des fans de l'environnement" avec ses bolides électriques

De passage à Monaco lors du récent TEDxMonteCarlo, Alejandro Agag, le patron de la Formula E, des courses électriques, évoque les énergies renouvelables… et la survie de l'humanité

Avant, quand Alejandro Agag s'exprimait, c'était dans l'hémicycle du Parlement Européen. En 1999, il est élu avec l'étiquette du PPE (conservateurs). Agag a aussi été l'assistant personnel du Premier ministre espagnol José Maria Aznar. Aujourd'hui, il prend la parole lors des conférences TEDx, « un cadre idéal pour parler des idées ». Entre temps, Alejandro Agag a quitté la politique. Il est passé aux affaires. L'ancien eurodéputé est devenu le patron de la Formula E, ces courses automobiles 100 % électriques. Venu à Monaco dans le cadre du récent TEDxMonteCarlo, il a évoqué un objectif : « Aller plus vite que la vitesse de la lumière pour coloniser d'autres planètes ». C'est, selon lui, « la mission fondamentale de l'humanité pour survivre à long terme ». Mais avant, il y a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct