“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Grand Prix de Monaco: comme un ouragan, Max !

Mis à jour le 25/05/2016 à 05:08 Publié le 25/05/2016 à 05:08
Max Verstappen, 18 ans, prendra dimanche son deuxième départ à Monaco. Au volant d'une Red Bull et dans la peau du vainqueur du Grand Prix précédent !

Max Verstappen, 18 ans, prendra dimanche son deuxième départ à Monaco. Au volant d'une Red Bull et dans la peau du vainqueur du Grand Prix précédent ! EPA/MAXPPP

Grand Prix de Monaco: comme un ouragan, Max !

Éblouissant modèle de précocité, le phénomène Max Verstappen, roi de l'arène à Barcelone, voudra enfoncer le clou cette semaine en Principauté... où il a une revanche à prendre

Jeudi matin, quand il recroisera le chemin de Sainte-Dévote, au moment des premiers tours de chauffe du Grand Prix de Monaco, le souvenir de ce brutal baptême du feu en Principauté hantera-t-il son esprit ? Peut-être. Pas sûr...

C'était il y a un an, presque jour pour jour. Le dimanche 24 mai 2015. Après avoir démarré en trombe, 72 heures plus tôt, en signant le 2e temps des essais libres 1 derrière sa Majesté Lewis Hamilton, Max Verstappen vient d'enrhumer successivement son coéquipier Carlos Sainz Jr et Valtteri Bottas. Jamais deux sans trois ? Patatras ! Alors que le point de la 10e place se profile à l'horizon, le débutant déjà bombardé futur as du volant par tout le paddock, perd subitement les pédales de sa Toro Rosso...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct