“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Formule E: "Venturi doit confirmer"

Mis à jour le 19/04/2016 à 05:12 Publié le 19/04/2016 à 05:12
Stéphane Sarrazin : « Après avoir enchaîné pas mal de galères, ce podium enfin gravi, à Long Beach, c'était comme une victoire... »

Stéphane Sarrazin : « Après avoir enchaîné pas mal de galères, ce podium enfin gravi, à Long Beach, c'était comme une victoire... » DR

Formule E: "Venturi doit confirmer"

Après avoir gravi son premier podium outre-Atlantique, Stéphane Sarrazin veut maintenir la monoplace électrique du constructeur monégasque aux avant-postes, à Paris et ailleurs

Le 2 avril dernier, sur les bords du Pacifique, à Long Beach, il a failli décrocher l'Amérique. Si dame victoire s'est refusée à lui de justesse (2e à 0''7 de Lucas Di Grassi) chez l'oncle Sam, Stéphane Sarrazin a enfin trouvé le chemin du podium et concrétisé la progression du commando monégasque Venturi en championnat FIA Formule E.

Et maintenant ? Voilà l'inédite manche française qui se profile droit devant. Samedi, tous les regards seront braqués sur le 1er e-Prix de Paris disputé autour de l'Hôtel des Invalides. L'occasion d'enchaîner un second coup d'éclat d'affilée pour l'ambassadeur gardois de l'ASA Grasse et sa monoplace électrique, plus survoltés que jamais...

Stéphane, votre patience et votre persévérance ont enfin été récompensées à Long Beach...
Oui, ce podium nous a apporté beaucoup de joie. Et puis ce fut aussi un soulagement, bien sûr. Après être passé plusieurs fois à côté lors des échéances précédentes... Savoir l’auto rapide et ne pas réussir à concrétiser les...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct