Rubriques




Se connecter à

F2, Formule Alpine, Porsche Supercup ouvrent le bal du Grand Prix de Monaco dès 14h ce jeudi

En attendant sa majesté Formule 1, qui entrera en piste ce vendredi, les épreuves de support occuperont le devant de la scène en ce jeudi d’ouverture. Premiers tours de chauffe à 14 heures.

Gil Léon Publié le 26/05/2022 à 12:51, mis à jour le 26/05/2022 à 12:53
Dans le paddock monégasque, les Formule 2, notamment celle de l’Australien Jack Doohan, fils de l’ancien as du guidon Michael Doohan, sont prêtes à lâcher les chevaux. Photo J.-F. Ottonello/D. Meiffret

Ne les attendez pas au tournant ce jeudi! Ni du côté de Sainte-Dévote, ni au Casino, à Mirabeau, au Portier... et encore moins à la Piscine ou à la Rascasse.

En Principauté, Ascension ou pas, le jeudi n’est plus le jour J pour les têtes d’affiche du Grand Prix. Plus que jamais, l’uniformisation trône en pole position. Comme partout ailleurs, c’est donc demain après-midi que la "formule reine" mettra le contact afin de lancer cette 79e édition.

Tant mieux pour les animateurs des épreuves de support sur qui seront braqués les projecteurs à partir de 14h.

Avantage Beganovic

Les premiers à tester le nouveau bitume de la piste aux étoiles seront les jeunes loups de la Formule Régionale Alpine Europe. Après les étapes de Monza et Imola, Dino Beganovic va tenter d’accroître encore un écart déjà conséquent.

 

En retrait la saison dernière (13e), le pensionnaire suédois de la Ferrari Driver Academy a franchi un cap. Son tableau de chasse 2022 comprend quatre podiums dont deux victoires. De quoi aborder l’échéance monégasque avec un douillet matelas d’avance sur le protégé estonien de Mercedes Paul Aron, 2e à 38 points.

Outre ce dernier, pour donner la réplique au leader, on devrait pouvoir compter notamment sur l’Italien Gabriele Mini (1 victoire), le Français Hadrien David et le Colombien Sebastian Montoya, digne fils du héros du Grand Prix de Monaco 2003 - Juan Pablo Montoya - qui figure en tête du classement des rookies.

En fin de journée, une fois que les Porschistes de la Supercup auront eux aussi bouclé leurs tours de chauffe, il sera temps de cocher la case F2. Et de suivre les prémices d’un combat de rue qui s’annonce musclé, intense, haletant.

Il y a un an, le talent de Théo Pourchaire avait éclaté au grand jour. Non encore titulaire du baccalauréat ni du permis de conduire, le benjamin grassois de l’antichambre de la Formule 1 s’était rué vers l’or avec brio, en s’appropriant au passage deux records de précocité: plus jeune poleman, plus jeune vainqueur.

Aujourd’hui, c’est dans la peau d’un sérieux prétendant au titre que débarque le fer de lance de la relève tricolore couvé par Alfa Romeo.

 

Drugovich, l’homme à battre

Un statut qu’il partage entre autres avec Felipe Drugovich, l’homme qui vient de lui subtiliser les rênes du championnat à Barcelone. En Catalogne, le Brésilien, auteur d’un retentissant doublé, a enclenché la vitesse supérieure. Modèle de constance, il est le seul à avoir marqué des points à chacune des huit épreuves courues depuis l’ouverture des hostilités dans le désert de Bahreïn.

Stop ou encore ? Ce soir, le round d’observation donnera une première tendance. Mais l’heure de vérité sonnera bel et bien demain matin entre Sainte-Dévote et Rascasse. Au tournant déterminant de la chasse à la pole.

LE PROGRAMME

Ce jeudi :
14h-14h50: essais libres Formule Régionale Alpine Europe
15h35-16h20: essais libres Porsche Supercup
17h05-17h50: essais libres Formule 2
(circuit fermé à la circulation de 10h à 19h30)

Vendredi :
9h05-10h15: essais qualificatifs Formule Régionale Alpine Europe
11h40-12h20: essais qualificatifs Formule 2
14h-15h: essais libres 1 Formule 1
15h30-16h: essais qualificatifs Porsche Supercup
17h-18h: essais libres 2 Formule 1
(circuit fermé à la circulation de 6h30 à 19h30)

Samedi :
11h40-12h15: course 1 Formule Régionale Alpine Europe (30 minutes + 1 tour)
13 h-14h: essais libres 3 Formule 1
16 h-17h: essais qualificatifs Formule 1 (Q1, Q2, Q3)
17h40-18h30: course sprint Formule 2 (30 tours ou 45 minutes maximum)
(circuit fermé à la circulation de 7h à 20h)

Dimanche :
8h35-9h10: course 2 Formule Régionale Alpine Europe (30 minutes + 1 tour)
9h50-10h55: course principale Formule 2 (42 tours ou 60 minutes maximum)
12h05-12h40: course Porsche Supercup (17 tours ou 30 minutes maximum)
15h: départ du 79e Grand Prix de Monaco (78 tours ou 120 minutes maximum)
(circuit fermé à la circulation de 6h à 20h30)

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.