“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

F1: Bottas le Grand Prix de Monaco, un nouveau succès pour Valtteri Bottas?

Mis à jour le 24/05/2017 à 08:40 Publié le 24/05/2017 à 05:21
Quatre départs, zéro point : guère en réussite à Monaco durant ses années Williams, Valtteri Bottas espère trouver la lumière cette semaine avec l'étoile Mercedes.

Quatre départs, zéro point : guère en réussite à Monaco durant ses années Williams, Valtteri Bottas espère trouver la lumière cette semaine avec l'étoile Mercedes. AFP

F1: Bottas le Grand Prix de Monaco, un nouveau succès pour Valtteri Bottas?

En quête de ses premiers points à Monaco, le successeur de Nico Rosberg chez Mercedes, déjà assis sur une pole et une victoire, trouvera-t-il enfin la bonne étoile pour briller cette semaine ?

C'était hier. Le 29 mai 2016. Il y a un an. Une éternité si on mesure le sacré bout de chemin accompli depuis par Valtteri Bottas.

Ce jour-là, tandis que Lewis Hamilton s'adjuge l'épisode monégasque de la guerre des étoiles aux dépens de son meilleur ennemi Nico Rosberg, future tête couronnée, il faut plonger dans les abysses du classement pour trouver l'empreinte pâlichonne du Finlandais.

Douzième à un tour du héros du jour, qui plus est pénalisé de 10 secondes pour avoir été jugé responsable d'un accrochage avec Esteban Guttierez, celui-ci vient de parcourir un nouveau chemin de croix dans les rues de cette Principauté où il a élu résidence comme nombre de ses pairs.

Quel mage extralucide peut alors imaginer un instant que le compatriote de Kimi Räikkönen verra les portes de l'ascenseur Mercedes s'ouvrir devant lui huit mois plus tard ?

Si Bottas tutoie les étoiles de la galaxie F1 aujourd'hui au volant d'une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct