“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Des touristes étrangers au Grand Prix Formule 1 de Monaco ? Le gouvernement ouvre la voie

Mis à jour le 02/05/2021 à 15:19 Publié le 02/05/2021 à 15:19
Un E-Prix dans les mêmes conditions que l’Historique, ce samedi. Qu'en sera-t-il pour le Grand Prix de Formule 1, du 20 au 23 mai ?

Un E-Prix dans les mêmes conditions que l’Historique, ce samedi. Qu'en sera-t-il pour le Grand Prix de Formule 1, du 20 au 23 mai ? Photo Dylan Meiffret

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Des touristes étrangers au Grand Prix Formule 1 de Monaco ? Le gouvernement ouvre la voie

Si les nouvelles mesures courent jusqu’au 16 mai minuit, soit à l’aube de la semaine du Grand Prix de Formule 1, impossible d’attendre cette date et une éventuelle amélioration de la situation sanitaire confie le prince Albert II.

"On va avoir une réunion spéciale en début de semaine. Il faut que l’Automobile Club de Monaco le sache assez à l’avance pour pouvoir s’organiser. On va voir jusqu’où nous pouvons envisager les choses."

"En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, il pourrait y avoir accueil de touristes étrangers au Grand Prix F1 moyennant un protocole sanitaire très encadré et avec une jauge limitée. Cela doit encore être déterminé en fonction de la situation sanitaire", nous précise-t-on côté gouvernement.

Le sort du E-Prix, ce samedi 8 mai, est en revanche tranché. "Le E-Prix se déroulera suivant la même jauge que le Grand Prix historique [6 500 spectateurs, ndlr]. On ne pouvait pas faire autrement et puis nous n’aurons pas les effectifs supplémentaires de sécurité."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.