“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Départ derrière la voiture de sécurité pour le GP de Monaco

Mis à jour le 29/05/2016 à 14:54 Publié le 29/05/2016 à 14:30
Un départ sous la pluie.

Un départ sous la pluie. Photo J.-F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Départ derrière la voiture de sécurité pour le GP de Monaco

Le départ du Grand Prix de Monaco de Formule 1 a eu lieu au ralenti, derrière la voiture de sécurité sur une piste détrempée, puis la course a démarré au 8e tour et a été neutralisée.

Dès que la voiture de sécurité est rentrée dans les stands, l'Anglais Jolyon Palmer (Renault) a perdu le contrôle de sa monoplace dans la ligne droite et terminé tout droit, sans train avant, dans le virage de Sainte-Dévote.

Cet incident sans gravité pour le pilote a provoqué la mise en action de la voiture de sécurité virtuelle (VSC), qui oblige tous les pilotes à rouler plus lentement, mais sans faire sortir la vraie voiture de sécurité.

La pluie est tombée toute la matinée dans les rues de la Principauté.

L'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) allait démarrer en pole position, la première de sa carrière en F1, avec à ses côtés l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), leader du championnat du monde.

Le vainqueur du GP d'Espagne, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), allait partir des stands, son châssis ayant dû être changé après une sortie de piste en qualifications, samedi après-midi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.