“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Chasse aux autographes des pilotes sur la pit lane de Monaco

Mis à jour le 24/05/2019 à 17:53 Publié le 24/05/2019 à 17:52
Scènes de cohue lorsque Lewis Hamilton est sorti du stand Mercedes pour aller à la rencontre de ses fans.

Scènes de cohue lorsque Lewis Hamilton est sorti du stand Mercedes pour aller à la rencontre de ses fans. Photo Jean-François Ottonello

Chasse aux autographes des pilotes sur la pit lane de Monaco

Des centaines de fans de Formule 1 étaient massés derrière la barrière de la ligne de stands, ce vendredi après-midi, pour tenter de décrocher un regard, un sourire, un autographe ou un selfie de leur pilote préféré. La foule était surtout massée devant les stands de Ferrari et de Mercedes. On se demande bien pourquoi...

Quasiment tous les pilotes engagés dans le 77e Grand Prix de Monaco sont passés sur la pit lane, ce vendredi entre 15h et 16h30. C'est la tradition: un moment privilégié est prévu pour que les passionnés de F1 puissent approcher leurs idoles.

Plusieurs pilotes ont attiré les foules. Daniele Ricciardo, le tenant du titre à Monaco, pour sa sympathie et sa disponibilité. Sebastian Vettel (Ferrari), Max Verstappen (Red Bull) et et Valtteri Bottas (Mercedes) avaient également leur lot de supporters.

Mais si l'on considère l'importance de la cohue, deux pilotes ont remporté la première manche de ce Grand Prix 2019. Charles Leclerc, d'abord, qui joue à domicile, lui le Monégasque. Et puis, le vainqueur toutes catégories, est un autre local, résident de la Principauté, leader du championnat du monde: Lewis Hamilton. En tenue de rappeur, le pilote vedette de Mercedes a créé la cohue sur la ligne de stands.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.