Rubriques




Se connecter à

Charles Leclerc partira en pole position du GP d'Espagne de F1 dimanche

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), leader du classement des pilotes, s'est offert samedi la pole position du Grand Prix d'Espagne de Formule 1, sa quatrième en six courses cette saison.

AFP Publié le 21/05/2022 à 17:37, mis à jour le 21/05/2022 à 17:52
Charles Leclerc. Photo LLUIS GENE / AFP

Sur le circuit de Barcelone-Catalogne à Montmelo, il prendra dimanche le départ au côté du Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), son rival au classement général, victime d'un problème mécanique à la fin des qualifications.

"Je n'ai pas pu faire mon dernier tour mais être en première ligne (...) c'est bien. Evidemment, j'aurais voulu aller chercher la pole", a réagi le champion du monde en titre.

Du côté de Leclerc, c'est plutôt la chance qui a souri: parti à la faute lors de la dernière portion (Q3) des qualifications, le pilote de la Scuderia n'a effectué qu'un seul tour rapide pour finalement venir signer le meilleur temps.

 

Sous des températures dépassant les 34 degrés dans l'air et les 45 degrés sur la piste, l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari), toujours en quête de la première pole position de sa carrière, signe le troisième temps, devant le Britannique George Russell (Mercedes).

Le Mexicain Sergio Pérez (Red Bull) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) complètent la troisième ligne.

Les Français Esteban Ocon (Alpine) et Pierre Gasly (AlphaTauri) arrachent les 12e et 14e temps. Plus tôt dans la journée, le pilote AlphaTauri n'avait enregistré aucun chrono lors de la dernière session d'essais libres à cause d'une surchauffe de son moteur dès l'entame de la séance.

Sur la piste catalane, rendez-vous incontournable du calendrier et théâtre des essais hivernaux depuis 2014 (excepté en 2021), cette manche a été l'occasion parfaite pour plusieurs écuries d’apporter des améliorations, à l'instar de McLaren, Ferrari, Mercedes ou encore d'Aston Martin, qui s'est attiré les foudres de Red Bull pour la ressemblance de sa monoplace avec la RB18, très performante.

Les deux pilotes de l'écurie britannique, l'Allemand Sebastian Vettel et le Canadien Lance Stroll, ont toutefois été éliminés lors dès le début des qualifications, en Q1, et partiront respectivement 16e et 18e dimanche.

 

Devant son public, l'Espagnol Fernando Alonso (Alpine) a aussi été éliminé en Q1, 17e entre les deux Aston Martin.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.