“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Charles Leclerc manque le podium de justesse au Grand Prix de Hongrie

Mis à jour le 04/08/2019 à 17:49 Publié le 04/08/2019 à 17:48
 Charles Leclerc, 4e à Budapest.

Charles Leclerc, 4e à Budapest. Photo AFP

Charles Leclerc manque le podium de justesse au Grand Prix de Hongrie

Doublé à deux tours de l’arrivée par son coéquipier Sebastian Vettel, qui a profité d’une meilleure stratégie dans le camp Ferrari, le Monégasque doit se contenter de la 4e place... très loin du héros du jour Lewis Hamilton (Mercedes).

Quatrième sur la grille de départ, quatrième sous le drapeau à damier... Charles Leclerc n’est donc pas parvenu à décrocher son sixième podium en Formule juste avant la trêve estivale. Après un décollage réussi, le jeune ambassadeur de la Principauté figurera pourtant longtemps dans le top 3 de la manche magyare, profitant d’entrée du problème de Valtteri Bottas (Mercedes), ralenti par un aileron cassé.

Incapable de suivre le rythme du poleman Max Verstappen (Red Bull) et de Lewis Hamilton, sur le tracé tortueux de Budapest où la SF90 souffre cruellement de la comparaison avec ses rivales directes, Leclerc s’arrête dès le 30e tour afin de chausser des gommes dures. Option différente pour Vettel qui monte lui des "tendres" au 42e tour.

Comme en Autriche, lorsqu’il avait vu la victoire s’envoler in extremis au profit de Verstappen, le Monégasque, dont les pneus crient grâce, doit s’incliner au 68e des 70 tours. Il termine 4e à 1’05’’250 du vainqueur. Un Lewis Hamilton qui a réussi à surprendre Verstappen grâce à un coup stratégique pour décrocher son huitième succès cette saison.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.