“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Charles Leclerc: "J'essaye de regarder vers l'avenir sans trop me tourner vers le passé"

Mis à jour le 13/04/2021 à 15:53 Publié le 13/04/2021 à 15:53
Le pilote monégasque a détaillé au prince Albert II la fonction de chacun des nombreux boutons qui composent le volant d’une Formule 1.

Le pilote monégasque a détaillé au prince Albert II la fonction de chacun des nombreux boutons qui composent le volant d’une Formule 1. Photo Sébastien Botella

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Charles Leclerc: "J'essaye de regarder vers l'avenir sans trop me tourner vers le passé"

Charles Leclerc a dévoilé la SF90 de sa saison 2019 aux côtés du prince Albert II et de Valérie Closier, directrice de la Collection de voitures de S.A.S le Prince de Monaco. Il en a profité pour ressortir la boîte à souvenirs, tout en assurant être focalisé sur l'avenir.

Cette voiture floquée aux couleurs de Monaco, qui plus est l’année des 90 ans de la Scuderia Ferrari, représente beaucoup de victoires et de souvenirs pour vous.
Carrément! Tous mes premiers rêves ont été exaucés grâce à cette voiture. C’est la première fois que je roulais en tant que pilote Ferrari, c’est ma première pole position en Formule 1, ma première victoire. En plus de ça, c’est exactement ce châssis avec lequel j’ai gagné mes deux premières courses, à Spa et à Monza. Donc ça a vraiment une signification particulière pour moi.

Quand vous la regardez, quelles images vous reviennent en tête?
Ce sont tous les épisodes de l’année 2019 qui me reviennent à l’esprit quand je la regarde. En même temps je suis très concentré sur ma saison en cours et j’essaye de ne pas trop penser à ce qu’il s’est passé il y a deux ans, mais ça fait toujours plaisir d’avoir cette magnifique voiture ici à Monaco, entre de très bonnes mains. Je sais qu’ils en prendront bien soin à la Collection.

Ces fameuses images de 2019, vous n’aimez pas les ressasser? Vous préférez retenir l’expérience acquise cette saison-là?
Oui voilà, c’est une expérience acquise et après je passe à autre chose. J’essaye de regarder vers l’avenir, sans trop me tourner vers le passé.

Quel regard portez-vous sur cette Collection? Ici, votre voiture est entourée de monoplaces qui témoignent de l’évolution de la discipline.
Oui, elles sont bien plus complexes. Sous le capot c’est assez impressionnant les progrès qui ont été faits, même avec la sécurité. C’est d’ailleurs la première voiture avec le halo ici à la Collection. Elle est plus moderne. Après, ça ne veut pas dire qu’elle est forcément mieux, parce qu’il y a d’autres voitures qui sont magnifiques.

Êtes-vous matérialiste? Est-ce important que vous soyez entouré de vos voitures, trophées, combinaisons, casques?
Je suis matérialiste sur les choses qui sont très significatives pour moi. Et c’est sûr que cette voiture l’est pour ma carrière et ma vie en général, comme le sont les trophées de Spa et Monza et les casques que j’ai utilisés pour ces courses-là.

Il n’y avait pas de place dans votre garage pour cette voiture?
[rires] Exactement. C’était un petit peu compliqué. Et même si les parkings publics de Monaco sont très propres, je pense qu’elle est quand même mieux ici.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.