Charles Leclerc deuxième sur la grille de départ du Grand Prix du Japon, Max Verstappen en pole position

Deuxième des qualifications à 10 petits millièmes de la Red Bull du champion néerlandais, le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari est passé tout près d’épingler une dixième pole position à son tableau de chasse 2022, ce samedi à Suzuka.

Gil Léon Publié le 08/10/2022 à 09:35, mis à jour le 08/10/2022 à 10:20
Charles Leclerc démarrera le Grand Prix du Japon en première ligne. Photo EPA/MAXPPP

Après l’officialisation du ticket "made in Normandie" Ocon-Gasly chez Alpine en 2023, la piste a repris ses droits.

Pas de pluie au menu comme la veille pour négocier le virage des qualifications du Grand Prix du Japon où l’on attendait Max Verstappen, dont la Red Bull avait signé le temps de référence des essais libres 3 un peu plus tôt.

Et le vainqueur de la chasse au chrono s’appelle... Max Verstappen.

Dès la première de ses deux tentatives en Q3, le Néerlandais a plié l’affaire, notamment grâce à un secteur 3 stratosphérique: 1’29’’304.

 

Derrière, les deux Ferrari signent un tir groupé. Charles Leclerc échoue de justesse, pour 10 millièmes de secondes, tandis que Carlos Sainz complète le top 3 à 0’’057.

"Le dernier tour rapide fut assez tendu", a commenté le pilote monégasque de la Scuderia. "Quand vous êtes rapide dans le premier secteur, pas facile de maintenir le même rythme dans le dernier. Le deuxième temps, c’est pas mal. La course constituera un gros challenge. La pluie pourrait s’inviter. J’espère offrir un beau spectacle aux fans japonais de Ferrari présents à Suzuka."

Côté français, à noter la belle performance d’Esteban Ocon qui hisse son Alpine en 5e position juste derrière la Red Bull de Sergio Pérez.

Pour rappel, Max Verstappen coiffera sa deuxième couronne suprême au pays du Soleil Levant s’il remporte la course avec le point du meilleur tour, quel que soit le résultat de la concurrence. Top départ ce dimanche à 7h (heures françaises).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.