Rubriques




Se connecter à

Chaîne télé, horaires, favoris, chances françaises... L'essentiel pour suivre le Grand Prix de France de F1

Vous prenez le Grand Prix de France de F1 en cours de route? Vous avez loupé les essais libres puis les qualifications? Vous ne savez pas comment suivre la course? Voici toutes les infos pratiques.

Laurent Seguin Publié le 20/06/2021 à 11:00, mis à jour le 20/06/2021 à 11:00
À l’aise sur le Paul-Ricard, les Red Bull Honda de Max Verstappen et Sergio Perez s’élancent à 15h ce dimanche avec l’étiquette de candidates à la victoire sur le Grand Prix de France. Photo Frank Muller

Diffusé en clair sur l’antenne de C8, à partir de 14h55, le Grand Prix de France de F1 s’élance ce dimanche à 15h sur le circuit Paul-Ricard du Castellet.

Pilote le plus rapide samedi après-midi au cours de la séance de qualification, le leader du championnat du monde, Max Verstappen partira en tête avec sa Red Bull Honda, devant le champion du monde en titre et vainqueur des deux précédentes éditions (2018 et 2019), Lewis Hamilton.

Suivent, le finlandais, Valtteri Bottas (Mercedes), le Mexicain, Sergio Perez (Red Bull), Carlos Sainz et sa Ferrari et... Pierre Gasly, placé juste devant Charles Leclerc, septième sur la grille de départ.

 

En sixième position, le vainqueur du dernier Grand Prix d’Italie incarne tous les espoirs français au volant de sa modeste Alpha-Tauri dont il tire l’absolue quintessence.

Un podium, comme à Bakou lors du dernier grand prix (le 6 juin dernier) serait une performance de haute volée pour Gasly, que l’on annonce comme possible remplaçant de Bottas chez Mercedes en 2022.

Plus décevantes, les neuvième et onzième places sur la grille des monoplaces françaises, de Fernando Alonso et d’Esteban Ocon qui au volant de leurs Alpine auront toutes les peines du monde à s’inviter sur le podium de leur grand prix national.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.