Ce qu'il faut savoir sur le 25e Rallye historique de Monte-Carlo

Les amoureux de belles mécaniques se donneront rendez-vous du 24 janvier au 1er février 2023 à l’occasion du 25e rallye historique de Monte-Carlo pour admirer des bolides chargés d’histoire.

K. S. Publié le 17/08/2022 à 18:30, mis à jour le 17/08/2022 à 18:34
Les doyennes succéderont au paddock du WRC sur le port Hercule. Jean-François Ottonello

Deux jours après l’arrivée des voitures du rallye WRC, les belles d’antan s’élanceront sur les routes d’Europe pour rallier la Principauté. Cette année, pour la 25e édition, cinq parcours de concentration sont au programme. Pilotes et co-pilotes partiront en convoi depuis les villes d’Oslo (le 24 janvier), Londres (le 25 janvier), Turin, Bad Homburg et Reims (le 26 janvier) pour rejoindre Monaco le vendredi 27 janvier au fil de l’après-midi. Des balades de plus de 2.000 km pour certains, histoire de réveiller les mécaniques parfois légèrement grippées après quelques années de repos au fond d’un garage de passionné.

Près de 400 km de spéciale

S’ensuivra une course contre le temps rythmée par 17 spéciales de régularité. Car l’objectif n’est pas de battre le chrono, mais bien de le respecter. Comme on respecte les belles automobiles au passé parfois glorieux ayant, il fut un temps, limé l’asphalte de Monte-Carlo.

Dès le samedi 28 janvier, les voitures se rendront dans la Drôme et plus précisément à Valence, ville étape historique du rallye d’où commenceront les spéciales de régularité. Quatre au total, avant de se rendre sur les terres ardéchoises le lendemain pour quatre nouvelles spéciales qui ramèneront les concurrents à Valence, point central de cette édition. Il faudra attendre la journée de mardi afin de revoir les bolides en Principauté pour les spéciales nocturnes.

Des chronos de légende

Pour succéder au palmarès au duo de la Porsche 911 de 1965 composé de Philippe et Antoine Cornet de Ways Ruart, vainqueurs en 2022, les concurrents devront arpenter des spéciales bien connues des amateurs notamment entre Saint-Sauveur-de-Montagut et Saint-Andéol-de-Vals où les y attendront la famille Jouanny et leur célèbre tarte aux pommes. Avant une nouvelle pause gourmande lors de la spéciale régulée entre Burzet et Saint-Martial sur la place du marché de Saint-Agrève.

 

La 8e spéciale régulée sera inédite entre Lamastre et Colombier-le-Jeune puisqu’elle passera par le col de Saint-Genest à 709 m d’altitude. L’un des juges de paix de cette 25e édition se situera au niveau de la 11e spéciale entre Eygalayes et Verclause.

Elle donnera l’occasion aux concurrents de traverser trois sommets redoutés au cœur des Baronnies avec les cols de Saint-Jean (1.159 m), de Pierre-Vesce (1.056 m) et du Reychasset (1.052 m).

Au rang des nouveautés, la dernière étape commune qui passera de Saint-Nazaire-le-Désert à La Motte-Chalancon, va voir son parcours modifié avec l’ascension du col de Planlara (1.037 m) enchaîné à celui de Chamauche.

Enfin, les puristes ne seront pas déçus puisque le dernier jour de course verra les bolides encore en course s’affronter en nocturne entre le col de Braus au départ de l’avant dernière spéciale régulée et Moulinet, lieu d’arrivée du rallye.

Après quelques heures de repos bien méritées, les équipages seront conviés à la traditionnelle soirée de gala dans la salle des étoiles pour célébrer le prochain vainqueur de cette épreuve mythique.

 

Savoir+
Ouverture des engagements: jeudi 1er septembre 2022.
Clôture des engagements: lundi 7 novembre 2022.
Confirmation des voitures sélectionnées: lundi 14 novembre 2022.
Clôture des inscriptions des équipes: lundi 28 novembre 2022.
Informations et Inscriptions: www.acm.mc

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.