“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Attention, vous risquez d'être verbalisé si vous venez assister au rallye de Monte-Carlo qui se déroule à huis clos

Mis à jour le 22/01/2021 à 14:11 Publié le 22/01/2021 à 14:30
Contrairement aux années précédentes (comme en 2018 sur cette photo), aucun spectateur ne sera toléré sur le bord des routes des épreuves spéciales.	(DR)

Contrairement aux années précédentes (comme en 2018 sur cette photo), aucun spectateur ne sera toléré sur le bord des routes des épreuves spéciales. (DR) Photo DR

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Attention, vous risquez d'être verbalisé si vous venez assister au rallye de Monte-Carlo qui se déroule à huis clos

Aux côtés des commissaires de l’ACM, les militaires du département quadrilleront dès ce samedi soir les abords du rallye. Et ce, afin d’éviter que le public ne s’installe le long du tracé ce dimanche.

Tolérance zéro sur l’asphalte. Pour faire respecter l’arrêté interpréfectoral imposant un huis clos au rallye Monte-Carlo, 89e du nom, les gendarmes des Alpes-Maritimes vont déployer les grands moyens.

Ce dimanche, pour les quatre épreuves spéciales traversant les communes de Puget-Théniers, La Penne, Briançonnet et Entrevaux, 109 militaires (NDLR: issus des compagnies de gendarmerie de Puget-Théniers et de Grasse, de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) et du PSIG Sabre (Nice et Cannes) quadrilleront la zone, aux côtés de 300 commissaires de sécurité de l’Automobile Club de Monaco.

"Dès 18 h, ce samedi, l’ensemble des axes menant aux spéciales sera pris en compte (NDLR: Les riverains munis d’un badge pourront passer par le tracé des épreuves spéciales, jusqu’à 2 h avant le départ.). Avec le couvre-feu, il ne devra y avoir personne dehors, confie le lieutenant-colonel Manuel Boissière, basé au poste de commandement de la course à Monaco. L’objectif étant de déceler au plus tôt les spectateurs qui voudraient s’installer sur l’itinéraire du rallye et de les évacuer."

Un risque de 135e d’amende

Manu militari, donc, et avec une amende de 135 euros à la clef. En plus d’une dizaine de points fixes, disséminés sur chaque spéciale et destinés à rendre hermétique le tracé, les motards de l’escadron départemental de sécurité routière et des réserves d’intervention patrouilleront sur les axes secondaires.

"Ils verbaliseront, notamment, ceux qui se prendraient pour des pilotes de rallye sur la route", poursuit celui qui est aussi adjoint au chef du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes.

Et gare aux téméraires qui voudraient jouer au chat et à la souris en coupant à travers champs pour dénicher un spot de choix. L’éventualité de déployer, dans les airs, drones et hélicoptère n’est pas écartée. Quid des rassemblements organisés sur des terrains privés? Selon les constatations opérées par les forces de l’ordre sur place, le procureur de la République se réserve la possibilité d’ouvrir une enquête pour mise en danger d’autrui.

"S’ils aiment le rallye, ce n’est pas dans leur intérêt…"

"Si des spectateurs bravent l’arrêté préfectoral, cela risque de porter préjudice à la course, prévient le lieutenant-colonel Manuel Boissière. S’ils aiment le rallye, ce n’est pas dans leur intérêt de faire ça. Cela pourrait entraîner l’annulation de l’épreuve spéciale en cours. Au-delà d’un certain nombre de spéciales annulées, la manche Monte-Carlo pourrait être annulée."

Et ça, personne ne pourrait s’y résoudre.

À Monaco, des panneaux occultants entourent le parc de voitures, lui-même fermé au public ce week-end.
À Monaco, des panneaux occultants entourent le parc de voitures, lui-même fermé au public ce week-end. T.M.
À Monaco, des panneaux occultants pour dissuader les plus fervents

On le répète, cette année le meilleur moyen de savourer le 89e rallye Monte-Carlo, c’est devant votre écran. On mesure la déception de ceux qui aiment braver les cols enneigés mais l’accessoire tendance, c’est la charentaise.

Et vu les moyens mis par les chaînes de télévision, l’Automobile Club de Monaco et le WRC, rassurez-vous le spectacle promet d’être immersif ! Inutile, donc, de vous déplacer. Y compris à Monaco, où pilotes et staffs évolueront dans une bulle. Loin des regards.

Un huis clos admis par les fans selon le conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur, Patrice Cellario: "Nous considérons que le risque n’est pas aussi élevé qu’habituellement. L’Automobile Club de Monaco a beaucoup communiqué sur le huis clos et le quai Albert-1er sera un parc fermé. Une enceinte étanche et non visible grâce à la pose d’éléments occultants."

La tentation des plus fervents supporters sera aussi douchée par le couvre-feu. A 18h en France; 19h en Principauté.

"Les voitures vont arriver en fin d’après-midi samedi, ce qui laisse très peu de marge pour les spectateurs avant le couvre-feu", note le conseiller Cellario.

Quant au dimanche matin, c’est à l’aube (6h30) que les pilotes remettront le contact.

Et la remise de prix, à 16 heures, répondra aux mêmes exigences de confidentialité. 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.