“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Arthur Leclerc avec les meilleurs

Mis à jour le 29/10/2019 à 10:30 Publié le 29/10/2019 à 10:30
Apprenti doué, Arthur Leclerc a réussi son examen de passage en F4 allemande : 3e avec huit podiums - dont une victoire - au compteur.

Apprenti doué, Arthur Leclerc a réussi son examen de passage en F4 allemande : 3e avec huit podiums - dont une victoire - au compteur. ADAC F4

Arthur Leclerc avec les meilleurs

Cette saison, lui aussi a fait retentir l’hymne monégasque sur un podium de Grand Prix.

Cette saison, lui aussi a fait retentir l’hymne monégasque sur un podium de Grand Prix. Le dimanche 28 juillet, un mois avant le premier triomphe de son sacré frangin en F1 à Spa-Francorchamps, Arthur Leclerc est monté en haut de la « boîte » du GP d’Allemagne. Souvenir indélébile, forcément... « Le week-end d’Hockenheim, oui, je ne risque pas de l’oublier », avoue le cadet qui vient de souffler sa 19e bougie. « Difficile d’imaginer un tel dénouement deux jours plus tôt lorsque j’achève la seule séance d’essais libres en 9e position. Heureusement,le coup de collier donné pour corriger le tir en qualif’ porte ses fruits. Décrocher une pole et une victoire (course 2, ndlr) devant tous les gens de la F1, c’est une sacrée sensation, croyez-moi. »

Si ce jour de gloire demeure unique à l’heure du bilan, le pilote du Sauber Junior Team n’a pas à rougir de sa trajectoire en championnat d’Allemagne F4 (ADAC F4)0. Loin de là puisqu’il totalise huit podiums. De quoi finir au dessus de la barre des 200 points (202), dans le sillage des deux meilleurs animateurs de ce cru 2019 très relevé, le Grassois Théo Pourchaire (1er, 258 pts) et le Norvégien Dennis Hauger (2e, 251 pts).

Déficit d’expérience

« Il m’a sans doute manqué un brin de régularité pour les accompagner jusqu’au bout de la course au titre », analyse-t-il. « Au printemps, quand sonne l’heure de la manche d’ouverture (Oschersleben), mon vécu se limite à une dizaine de jours de roulage. Ce déficit d’expérience, je le paye surtout durant les qualifications, où j’ai du mal à exploiter correctement les pneus neufs. »

Un handicap qu’il s’applique à gommer très vite en s’appuyant sur le savoir faire de l’écurie US Racing. « Jusque-là, mes deux années de compétition, en karting puis en F4 française, c’était au sein d’une Academy. Contrairement à la plupart de mes rivaux, je n’avais donc jamais travaillé dans une équipe. Chez US Racing, le team manager possède un bagage énorme forgé en F1 et en DTM, notamment. Il y a aussi Ralf Schumacher (co-propriétaire de la structure) qui n’est pas avare en conseils. Bref, je pense avoir énormément appris tous azimuts, en particulier dans la manière de gérer une course. »

Et maintenant ? 2020, c’est déjà demain. Selon toute vraisemblance, Arthur Leclerc devrait poursuivre son ascension en Formule Renault Eurocup (voir ci-dessous). Où il aurait l’opportunité cette fois de faire retentir l’hymne monégasque en préambule du Grand Prix de... Monaco.

Griller les étapes au risque de se brûler les ailes, très peu pour lui ! Plutôt que cocher directement la case F3, Arthur Leclerc devrait bifurquer vers la Formule Renault Eurocup, l’an prochain. Une piste qu’il a d’ailleurs commencé à explorer dimanche et hier lors des « rookies tests » auxquels participaient 25 pilotes, à Abu Dhabi. Dans le baquet d’une FR 2.0 de la structure belge M2 Compétition, celui-ci s’est appliqué à monter en puissance progressivement. En dominant au passage ses deux coéquipiers du moment, le Français Emilien Denner et le Chinois Stephen Hong.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.